Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Boisage des vins
La procédure réglementaire simplifiée pour les copeaux

Bruxelles n´a toujours pas publié les modalités d´application des copeaux de chêne mais les Fraudes simplifient la procédure expérimentale pour cette campagne.


On les attendaient pour le démarrage de la campagne 2006-2007, mais il faudra encore prendre son mal en patience : les conditions d´application des morceaux de bois de chêne dans les vins n´ont toujours pas été publiées par la Commission européenne. Théoriquement, l´ajout de copeaux ne peut donc s´effectuer en France que dans un cadre expérimental, comme au préalable. Les Fraudes ont cependant décidé dès fin juin d´assouplir les démarches réglementaires à effectuer par les vinificateurs français. Pour l´ajout de copeaux sur moût et vins en fermentation (pratique qui ne sera pas autorisée par l´UE avant 2007), la DGCCRF demande juste de lui adresser une déclaration d´intention(1) de boisage précisant le volume, le type de vin mis en oeuvre et le nom du fournisseur de copeaux. Cette même déclaration pourrait être nécessaire pour l´ajout de copeaux sur vin en attendant le feu vert européen.
Les choses se corsent pour les AOC. Le Comité national de l´Inao, qui s´est prononcé globalement contre les copeaux sur AOC, accepte les essais pour le millésime 2006 à titre dérogatoire.
Les Fraudes ne demandent qu´une simple déclaration d´intention de copeautage pour le millésime 2006. ©P. Cronenberger

Une déclaration aux Fraudes et à l´Inao
Les vignerons intéressés doivent envoyer une déclaration à la fois aux Fraudes et à l´Inao. Mais attention, " le syndicat de l´appellation doit se prononcer d´abord et proposer un protocole d´essai, prévient la direction de l´Inao, qui précise que le Comité national publiera un arrêté d´interdiction de l´ajout de copeaux sur AOC, dès que le règlement européen concernant les conditions d´application sera publié ". La balle est donc toujours dans le camp des syndicats.
Parallèlement, les Douanes ont simplifié la réglementation concernant l´emploi de charbon oenologique. Il n´est plus nécessaire d´envoyer une déclaration annuelle d´intention d´emploi de charbon.

Renseignements auprès de la DGCCRF à Paris, Fax. 01 44 97 30 39.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Première réunion de famille réussie pour les vignobles volcaniques
Jeudi 30 janvier 2020 avait lieu la première édition de Vinora, le salon international des vins volcaniques. Une trentaine de…
Wine Paris et Vinexpo Paris estiment avoir tenu leur « Paris »
Avec 29 280 visiteurs sur trois jours, dont 1/3 d’internationaux, Wine Paris et Vinexpo Paris estiment atteindre leur objectif,…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Variété résistante : son nom est UD-31.125
La France bute toujours sur le nom des variétés résistantes faisant référence à un cépage connu, surtout lorsqu’il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole