Aller au contenu principal

Volailles : LDC se défend dans un environnement hostile

Jeudi à 13 heures, le titre LDC grimpait de 7,89% à 90,00 euros, dans un marché parisien en baisse de 0,39%.
Fidèle à sa stratégie de d'imposer des marques fortes, Le Gaulois ou Loué, et de développer son « mix produit », le leader de la volaille séduit les investisseurs.

Les résultats annuels du groupe LDC, rendus publics mercredi, ont fait bonne impression sur les brokers et analystes financiers ainsi que sur les investisseurs qui ont impulsé un rebond du titre sur Euronext. Le volailler-traiteur achève sa convalescence à l’issue de la crise commerciale de la grippe aviaire et démontre sa capacité à sa gérer sa croissance externe. Ces considérations ont prévalu sur les résultats semestriels dégradés, la difficulté à répercuter la hausse des matières premières dans la grande distribution, la médiocrité des résultats à l’international.

Hier à midi, le cours avait dépassé les objectifs anticipés plus tôt par Portzamparc et Fideuram Wargny en s’établissant à 90 euros, contre 83,42 euros à la clôture de mercredi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio