Aller au contenu principal
Font Size

Trop d'animaux finissent maigres et non labellisés


> Philippe Cabarat, président de la commission bio d'Interbev.
Dans les filières viande bovine et ovine bios, la difficulté n'est pas tant de produire que de parvenir à engraisser un maximum d'animaux pour bien les valoriser sous label AB.

En viande bovine bio, la production se porte plutôt bien, comme l'a démontré la commission bio Interbev, lors d'une conférence au Sommet de l'élevage, mercredi 1er octobre. Les cheptels allaitants et laitiers ont fortement progressé en 2010 et 2011 (+ 67 % en 2011 comparé à 2009), et continuent de grimper jusqu'en 2013, représentant 3 % des effectifs en France. Mais ce potentiel de production ne se traduit pas par les abattages d'animaux finis : une partie termine en maigre et en conventionnel.

70 % des jeunes mâles bios vendus en broutards conventionnels

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-Luc Perrot, directeur de Valorial. © Valorial
« Viser à la définition de produits sains, bons et pas chers est un bon défi »

Les Marchés Hebdo : De votre place, observez-vous des signes d’un changement de…

 © DR
Tereos se redresse depuis juin

Le groupe sucrier Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021 du…

Bonduelle sauve son année malgré la fermeture de la restauration

Les ventes du groupe Bonduelle ont progressé de 2,8 % lors de son exercice 2019-2020, malgré un trimestre en repli en…

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

L’activité d’Elior quasiment divisée par deux d’avril à juin

Le groupe de restauration collective Elior a vu son chiffre d'affaires chuter de près de moitié au troisième trimestre de…

Foodtech : ce qui attire le capital

« Qui parle d’une crise dans le financement de startups de la foodtech ? », interroge DigitalFoodLab dans sa dernière…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio