Aller au contenu principal

Qu’est-ce qui menace la sécurité alimentaire de l’UE ?

La Commission européenne publie une synthèse sur l’état de la sécurité alimentaire de l’UE. De nouvelles menaces ont fait leur apparition.

Un drapeau européen entouré d'aliment
De nouvelles menaces sont identifiées pour la sécurité alimentaire de l'UE
© Généré par l'IA

Avec Agra et Agra Business

La Commission européenne a publié, le 16 avril, les résultats de la deuxième étude du mécanisme européen permanent de préparation et de réaction aux crises de sécurité alimentaire (mis sur pied en 2021 à la suite de la pandémie de Covid-19 et de la guerre en Ukraine) sur l’état de la sécurité alimentaire dans l’UE. Par rapport au précédent rapport de mi-2023, plusieurs nouveaux facteurs susceptibles d'avoir un impact sur l'approvisionnement et la sécurité alimentaires de l'UE ont été évoqués. Parmi eux, les perturbations maritimes en mer Rouge, les incertitudes liées aux processus électoraux dans l’UE et aux États-Unis ou encore les manifestations d'agriculteurs du début d’année 2024 ont été mentionnées. Par ailleurs, les auteurs indiquent que la perception générale des répondants semble rester stable pour le premier semestre 2024, la plupart estimant que les facteurs d’inquiétude déjà identifiés (conditions climatiques extrêmes, volatilité des prix, coûts élevés des intrants, niveaux des coûts de production, inflation) étaient globalement «de la même importance» qu'auparavant.

8 % des citoyens de l’UE ne peuvent pas se payer régulièrement un vrai repas

En 2022, en moyenne 8,3 % des citoyens européens n’avaient pas les moyens de se payer un repas comprenant de la viande, du poisson ou un équivalent végétarien tous les deux jours. Ce pourcentage atteint même 20% pour les ménages exposés au risque de pauvreté. La situation est très variable d’un État membre à l’autre selon la situation démographique, économique et les politiques sociales. 

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

« On ne s’en sort plus ! » le cri d’alarme des PME et ETI face aux complexités d’Egalim

La Feef, Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France, qui rassemble PME et ETI appelle à un choc de simplification…

pistolet matador en abattoir
Comment ont évolué les abattages d'animaux de boucherie au premier trimestre ?

Les abattages de bovins et de porcins ont reculé au premier trimestre par rapport à la moyenne de la même période de 2019 à…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio