Aller au contenu principal

Privatisation

Après les fruits et légumes et les agneaux, dès demain la filière laitière entrera dans une relation plus contractuelle avec l’industrie. Cet été ce sera au tour de l’alimentation animale de mieux s’organiser avec les collecteurs de céréales. Encore un petit effort et le ministre de l’Agriculture (d’ores et déjà très occupé par le projet UMP 2012) pourra se reposer sur le terrain agricole français. Le syndicat majoritaire parle de privatisation du secteur.
« Les éleveurs doivent se préparer à ce tournant dans notre histoire laitière. La mise en place des contrats écrits ne résoudra pas tous les problèmes, et en particulier, nous le répétons, ce ne seront pas les contrats qui permettront une garantie de prix sur le long terme. En revanche, ils deviennent nécessaires, dans un monde qui se privatise », écrit Henri Brichart, président de la Fédération nationale des producteurs de lait dans une lettre ouverte aux producteurs laitiers.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

CO2
[Edito] En route vers le CO2-Score !

Penny, filiale discount de Rewe, numéro deux allemand de la distribution alimentaire, a ouvert le 2 septembre à Berlin…

Plan de relance
Un soutien bienvenu

La filière agroalimentaire a été entendue par le gouvernement. Bien qu’ayant résisté à la crise et réussi à…

Oeufs Covid
[Edito] Une rentrée sur des œufs…

À peine quelques jours pour souffler durant l’été, oublier un peu ces mois difficiles, et la rentrée est là, placée sous…

Concentration
[Edito] Concentration à l'horizon

L’économie française récupère assez vite du choc du confinement. Elle aurait fonctionné en août à environ 95 % de son…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio