Aller au contenu principal

Pression sur les abattoirs

L214 ne lâche pas le morceau et continue sa politique de démolition de la filière viande. Et même si, comme la commission d'enquête parlementaire semble le vouloir, des caméras font leur entrée officielle dans les abattoirs, cela n'empêchera pas l'ONG de recruter des lanceurs d'alerte pour aller traquer la moindre erreur humaine sur la chaîne d'abattage, le moindre réflexe animal post-mortem. Stéphane Le Foll doit certainement être maudit par une partie des professionnels pour avoir pris cette décision. Mais finalement, en jouant la transparence, s'il leur avait rendu service ? N'est-il pas du rôle du ministère de l'Agriculture de publier l'intégralité des rapports d'inspections menées dans 259 abattoirs et d'ouvrir ainsi au grand public les portes d'outils désormais tenus éloignés des âmes sensibles ? Sur le site du ministère, chaque Français ayant envie d'en savoir plus sur l'origine de sa viande et savoir si la bête dont elle est issue a été bien abattue, peut se renseigner sur l'abattoir dont elle provient en lisant son rapport d'inspection. Il peut y lire les constations des inspecteurs sur 44 critères concernant la conformité des locaux, des équipements, les conditions d'abattage, ainsi que les connaissances et la tenue de travail du personnel. Les indications y sont très précises. Comme l'avait dénoncé récemment une ONG, bien souvent les abattoirs oublient de mettre des abreuvoirs dans les bouveries ou les entretiennent mal. Autre non-conformité observée : du matériel d'abattage rituel mal adapté. Dans l'ensemble, seuls 20 % des abattoirs visités ont été jugés conformes. C'est faible. À l'inverse, dans 5 % seulement ont été constatées des non-conformités graves. Trois d'entre eux ont même été fermés. Le « ventre mou » des établissements, soit 49 %, a une maîtrise des risques jugée acceptable et 26 % insuffisante. Ceux-là sont dans le collimateur et auront désormais la pression de leurs clients. Ils doivent réagir vite et faire les adaptations nécessaires. Le ministère jouerait son rôle en publiant dans quelques mois les rapports de nouvelles inspections dans ces établissements montrant les efforts effectués.

@NathalieMarcha4

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio