Aller au contenu principal
Font Size

Poules de réforme : export limité

 © Natura Nova
© Natura Nova

Que ce soit en poules de batterie ou en poules de reproduction, la tendance reste la même semaine après semaine. Les abattoirs se disent confrontés à un marché international très dégradé. Les prix pratiqués à l’export sur pays tiers sont dérisoires. La demande des principaux importateurs en Afrique de l’Ouest est faible, plombée par un pouvoir d’achat en recul et par des volumes à destination qui seraient importants. Sur le marché intérieur, la demande en frais restait atone la semaine dernière. Dans ce contexte les abattoirs se considéraient bien assez chargés pour répondre à leurs besoins du moment et jouaient la carte de la pression sur les prix, d’autant plus que les disponibilités, aussi bien en pondeuses qu’en poules de reproduction, ne se resserraient pas. De nouveau, les éleveurs de certaines régions étaient mis à contribution pour le transport.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus] volaille : l’industrie polonaise au bord de la crise
La Pologne ébranlée par le coronavirus et la grippe aviaire voit ses exportations de viande de volaille chuter au premier…
[Covid-19] Poulet : repli de 15 % du cours espagnol

Le secteur espagnol de la viande de volaille pâtit de l’arrêt d’activité dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme…

 © Pascal le douarin
Volailles : repli des indices de coût de l’aliment en mai

En mai, les indices de coût de l’aliment calculés par l’institut technique de l’aviculture (l’Itavi) sont en repli pour…

Œufs industrie : l’ambiance reste lourde

Industrie : Dans la continuité des semaines précédentes, le marché des œufs tout-venant destinés à l’…

Œufs : l’origine France attractive en Europe ?

Pas de retour de commandes fin de semaine dernière. La majorité des détaillants et grossistes étaient toujours très…

 © CNPO
Œufs : un marché toujours pesant

Calibrés : Aucune amélioration du commerce de l’œuf calibré en ce milieu de semaine. Les opérateurs du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio