Aller au contenu principal
Font Size

Pointe de fermeté sur les marchés

Le soja et le colza ont débuté la semaine sur une pointe de fermeté. Les tourteaux soutiennent la graine et la récolte sud-américaine n'est toujours pas dans les ports. À terme cependant la tendance reste lourde.

Le Conseil international des céréales dans son dernier rapport résume bien les éléments fondamentaux qui pèsent sur le marché des oléagineux. L'indice des prix du Conseil pour le complexe recule de 8 % par rapport à la fin de novembre, comprimé par de meilleures conditions météo et par le début de la moisson brésilienne, avec des replis limités par la fermeté de la demande à l'exportation. La production mondiale de soja en 2013/14 devrait croître de 6 % pour atteindre un record de 288 Mt, du fait des récoltes exceptionnelles chez les principaux exportateurs. Les stocks de clôture devraient grimper pour la deuxième année de suite. Les échanges mondiaux de soja en 2013/14 (octobre-septembre) devraient augmenter de 12 % d'une année sur l'autre, impulsés par un redressement attendu de la demande chinoise. Pour traduire un chiffre nettement plus élevé pour le Canada, la production mondiale de colza/canola est estimée grimper de 11 % d'une année sur l'autre (2013/14), ce qui permet une hausse de 58 % des stocks de fin de campagne.

La détente observée depuis plusieurs mois pour l'ensemble des graines devrait en fonction de ces éléments se poursuivre. Ceci étant, pour l'heure, le marché fait de la résistance. Certes, la moisson s'accélère au Brésil et les rendements sont pour l'instant supérieurs à la moyenne. Mais ce que notent les analystes, c'est que l'absence d'annulation de commandes (de soja américain) par la Chine empêche un effondrement des prix. Pékin, le premier importateur mondial de l'oléagineux, va probablement attendre avant de résilier ses achats auprès des États-Unis que la nouvelle récolte de soja sud-américaine ait atteint les ports et soit prête à être envoyée. Les acheteurs chinois ne se souviennent que trop bien des problèmes logistiques qui avaient retardé les cargaisons l'an dernier et ne veulent pas se retrouver dans la même situation.

Le soja bénéficie également ponctuellement des mauvaises conditions météo sur les États-Unis, qui poussent à la hausse la demande et les prix du tourteau de soja, et perturbent l'acheminement de la graine dans les ports.

Marché étroit mais tenu en colza

Le colza bénéficie bien sûr de ce regain de fermeté et regagne quelques euros cette semaine, lui aussi soutenu par une bonne demande en tourteau qui permet aux triturateurs de réaliser de bonnes marges. À noter pour cette semaine, la publication par les autorités du pays du niveau des stocks au 1er janvier de canola au Canada avec une hausse attendue par les opérateurs de 4 millions de tonnes d'une année sur l'autre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © JC Gutner
La hausse de l’euro et les prévisions de surfaces russes pèsent sur les cours céréaliers

Les cours des céréales à paille françaises se sont repliés en début de semaine, dans le sillage d’Euronext, plombé par…

Le sucre est recherché

Les cours du sucre se sont appréciés cette semaine, de concert avec d’autres matières premières agricoles (cacao, café…

 © JC Gutner
Chicago : le blé en repli au lendemain d’une forte hausse

Le blé américain avait grimpé mercredi à son plus haut en trois mois sur fond de prévisions d’offre mondiale en baisse.…

 © Jean Nantueil
Chicago : le maïs en hausse après une commande chinoise record

L’achat de plus de 1,9 million de tonnes de maïs par la Chine, confirmé par le gouvernement américain, représente le…

Céréales : vers un repli des envois français en 2020/21

FranceAgriMer a publié des premières prévisions pour la campagne commerciale 2020/21 qui démarre pour les céréales à…

 © https://www.maxpixel.net/
Chicago : le blé se replie face à une offre plus abondante

Les cours du blé coté à Chicago ont terminé en baisse lundi alors que les récoltes s’annoncent un peu plus abondantes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio