Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Petits veaux : orientations diverses des marchés

Gros bovins : Alors que la période des concours de Pâques touche à sa fin, les professionnels constatent que la participation de la boucherie traditionnelle ne se dément pas. Du côté des grandes surfaces, en revanche, les   besoins semblent avoir diminué cette année pour ce type de marchandise. Un repli significatif des prix est observé par rapport à l’an dernier, année où les tarifs avaient atteint des niveaux élevés, en lien avec la qualité particulièrement relevée des sujets présentés. En conséquence, le commerce des femelles de qualité bouchère était plutôt calme cette semaine sur les marchés traditionnels en vif, une partie des effectifs et des acheteurs étant présents sur les concours.

Veaux : Les apports de petits veaux restent mesurés en fin de semaine. Un regain de prudence des intégrateurs était relevé à l’achat sur certains marchés. En conséquence, les cours ont oscillé entre maintien et repli selon les qualités présentées et les rapports ponctuels de l’offre et de la demande.

Ovins : Les cours des ovins restent orientés à la hausse. Une tendance qui devrait se maintenir la semaine prochaine. Malgré la progression des sorties, les effectifs mis en marché devraient rester insuffisants à satisfaire les besoins de l’abattage découpe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
Variations des effectifs de vaches des principaux produtions de l'UE
Recul de la production de l’UE en 2020
Les perspectives restent moroses sur le marché européen de la viande bovine. Pâtissant du recul des cours et des effectifs, la…
 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

Porc : la baisse de production américaine, positive pour les envois de l’UE vers la Chine ?

Avec la pandémie du Covid-19, au moins six grands abattoirs américains ont fermé leurs portes en avril. Les abattages…

charcuterie
[Confinement] Charcuterie : un marché hétérogène

En mars, les achats de charcuterie des ménages ont progressé de 7,4 % sur un an tandis que les prix sont restés stables…

 © Jean-Pierre Bazard
Porc : +12 % pour les exportations de l’UE en 2020

La Commission européenne prévoit une croissance annuelle de 12 % des exportations de viande porcine de l’UE en 2020. En…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio