Aller au contenu principal
Font Size

Perspectives d'une récolte record en soja

Nouveau coup de tonnerre sur le marché des oléagineux avec la publication du rapport USDA sur l'offre et la demande. En soja, les récoltes dépasseraient les anticipations des opérateurs.

Avec des perspectives de très forte augmentation de la récolte de soja aux États-Unis, le rapport USDA était attendu avec impatience. La production 2014 atteindrait 106,5 millions de tonnes (Mt) contre 89,5 Mt l'an dernier, un record absolu. Cette hausse de 17 Mt est certes atténuée par la faiblesse des stocks de report 2013/14 (3,54 Mt), mais l'augmentation des disponibilités américaines n'en est pas moins considérable. Du coup, l'USDA a dû revoir à la hausse la trituration (48,17 Mt) et les exportations (46,27 Mt) pour tenter d'équilibrer un peu le bilan. Malgré cela, les stocks de fin de campagne vont littéralement exploser aux États-Unis (12,93 Mt) et au niveau mondial (90 Mt). Il n'est pas certain qu'en matière d'exportations, les chiffres annoncés par le département américain soient confirmés. On constate que la Chine a récemment ralenti ses importations : 6,03 Mt en août contre 7,47 Mt en juillet. Les cours sont donc sous pressions, notamment pour les graines et les tourteaux. Depuis la mi-mai où les graines ont atteint leur niveau le plus élevé au marché de Chicago, aux alentours de 560 $/t, les prix n'ont cessé de se dégrader. La tendance s'est accélérée à partir de juin dès que les premières prévisions de récolte US ont fait leur apparition, prévisions qui n'ont de cesse d'enfler au fil du temps. En l'espace de quatre mois, les cours des graines de soja ont perdu près de 30 % de leur valeur !

Offre abondante d'huiles végétales

La taille exceptionnelle de l'offre du soja, au niveau américain comme au niveau mondial (on s'attend également à une progression des récoltes sud-américaines, et en particulier au Brésil), pèse naturellement sur le marché du colza en Europe. Cela pèse d'autant plus que les autres facteurs de soutien se font désirer. L'érosion du pétrole ainsi que celle du dollar se poursuivent et les prévisions de récolte record de colza de l'UE 28 se confirment, voire même se confortent. Le ministère allemand de l'Agriculture a récemment revu à la hausse la production outre-Rhin à 6,21 Mt alors que le marché tablait jusqu'à présent sur 6,15 Mt. Au total, la récolte européenne atteindrait 23,4/23,5 Mt, soit une augmentation de l'ordre de 2,5 Mt par rapport à 2013.

Les marges de trituration évoluent entre les tourteaux qui se tiennent bien et la situation de l'huile qui est plus délicate. La hausse de la production mondiale du soja et du colza ainsi que de celle de l'huile de palme génèrent une offre abondante d'huiles végétales qui provoque l'intensification de la concurrence dont l'impact est négatif sur les prix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © JC Gutner
La hausse de l’euro et les prévisions de surfaces russes pèsent sur les cours céréaliers

Les cours des céréales à paille françaises se sont repliés en début de semaine, dans le sillage d’Euronext, plombé par…

Le sucre est recherché

Les cours du sucre se sont appréciés cette semaine, de concert avec d’autres matières premières agricoles (cacao, café…

 © Jean Nantueil
Chicago : le maïs en hausse après une commande chinoise record

L’achat de plus de 1,9 million de tonnes de maïs par la Chine, confirmé par le gouvernement américain, représente le…

 © JC Gutner
Chicago : le blé en repli au lendemain d’une forte hausse

Le blé américain avait grimpé mercredi à son plus haut en trois mois sur fond de prévisions d’offre mondiale en baisse.…

 © https://www.maxpixel.net/
Chicago : le blé se replie face à une offre plus abondante

Les cours du blé coté à Chicago ont terminé en baisse lundi alors que les récoltes s’annoncent un peu plus abondantes…

Le blé européen plonge face à la hausse de l’euro et l’offre russe

Sur le marché à terme européen, les prix du blé ont plongé hier vers les 180 €/t, au plus bas depuis un mois. Ceci face à…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio