Aller au contenu principal
Font Size

Nouvel accord commercial bilatéral UE- Mexique

L'accord devait être ratifié et être mis en œuvre fin 2019.

L’Union européenne et le Mexique viennent de conclure la négociation en cours pour la rénovation de l’accord précédent, qui datait de 2000, par la signature d’un nouvel accord commercial bilatéral. Le secteur laitier européen est très satisfait de cet accord qui va permettre d’ouvrir le marché mexicain aux produits laitiers européens.

Le Mexique est un des plus gros importateurs mondiaux de produits laitiers, en particulier pour la poudre de lait écrémé et les fromages, et ne couvre que 81 % de ses besoins par la production nationale. L’accord prévoit l’ouverture progressive sur cinq ans de contingents d’importations de fromages européens au Mexique avec mise à zéro des droits de douane pour un volume annuel de 5 000 tonnes de fromages frais et fromages fondus et un volume de 20 000 tonnes pour les autres fromages. Les fromages à pâte persillée européens pourront entrer sans limitation de volume sur le marché mexicain à droits zéro. Un contingent annuel sans droit de douane sera ouvert sur le marché mexicain pour 30 000 tonnes de poudre de lait écrémé à l’entrée en vigueur de l’accord, qui monteront à 50 000 tonnes après cinq ans.

Les préparations laitières européennes bénéficieront de contingents tarifaires pour un total de 13 000 tonnes. Enfin, les droits sur les laits infantiles européens seront réduits de 50 % en cinq ans par rapport au niveau actuel.

Sur le volet des indications géographiques, l’accord conclu prévoit la protection sur le marché mexicain de 340 produits agricoles européens sous indications géographiques, comme le comté pour la France. L’accord de principe ne précise pas sous quelles dénominations seront protégées ces indications géographiques. Dans ce domaine, le fromage espagnol manchego a fait l’objet d’une âpre négociation avec le Mexique, qui est un gros producteur d’une imitation de manchego au lait de vache.

Cet accord fera l’objet de discussions techniques sur ses modalités de mise en œuvre en 2018 et pourrait être ratifié par les deux parties courant 2019 pour une mise en œuvre effective fin 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Philippe Palazzi
Philippe Palazzi va prendre la direction de Lactalis

Le groupe Lactalis prépare la succession de Daniel Jaouen, 56 ans, son directeur général depuis 2009. Selon Ouest France, ce…

Gaec Beau Soleil à Longes.
Les yaourts Né d’une seule ferme arrivent dans une centaine d’Intermarché

Les premiers yaourts de la start-up Né d’une seule ferme sont arrivés dans une centaine de points de vente Intermarché…

Sodiaal publie son premier rapport annuel intégré

En 2019, le groupe Sodiaal (17 714 adhérents, 8643 salariés, 70 sites de production) a collecté 4,7 milliards de litres…

Philippe Delin
Le coup de gueule de Fromagerie Delin sur Facebook

Le 31 mai, à la veille de la journée mondiale du lait, Philippe Delin, président de la Fromagerie Delin, a poussé un…

Damien Lacombe, président de La Coopération laitière.
Coopératives laitières : l’enjeu crucial des négociations sur les MDD

Après plus de 80 jours de confinement qui ont engendré « un lourd tribut économique pour les coopératives laitières…

APLBC aide les éleveurs laitiers de la Meuse et les Banques alimentaires

L’Association des producteurs de lait du bassin Centre (APLBC) annonce avoir « versé 20 000 euros aux 700 éleveurs de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio