Aller au contenu principal

Marché calme en oignon et pomme de terre, stable en échalote

© Syndicat de l’AOP Oignon de Roscoff

Oignon : calme

Le négoce s’est montré plus calme, en semaine 4. Quelques actions promotionnelles en GMS ont toutefois animé un peu le commerce. La plus faible pression des stocks a également contribué au maintien des niveaux de prix.

Pomme de terre : toujours peu animé

Les volumes de ventes sont restés mesurés, en frais, toujours pénalisés par le manque d’activité —hors promotions—, lié à la pandémie de Covid-19, mais également au contexte de fin de mois. À l’export, les écoulements vers les destinations traditionnelles se sont poursuivis, pour les lots de qualités, mais la demande est apparue globalement moins active, du fait du manque de visibilité lié à la situation sanitaire.
Côté industrie, peu d'évolutions ont été notées, le marché demeurant, là aussi, conditionné par les contraintes sanitaires qui pèsent sur l'activité.

Échalote : stabilité

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © JC Gutner
La fraise surtout achetée en hyper et supermarchés

Alors que le début de la saison des fraises approche, l’Association d’organisations de producteurs nationale (AOPn)…

Fruits et Légumes : une demande prudente

Fruits : Le marché s'est avéré relativement stable. En kiwi, les ventes ont été jugées un peu plus lentes,…

Légumes : premiers concombres français

Légumes : Malgré une demande export et un disponible un peu moins fourni, mercredi, les cours du chou-fleur…

Fruits et légumes : une demande encore timide

Légumes : La demande est restée prudente, ces derniers jours, sur un marché toujours perturbé par le manque…

 © Couleur de Pixabay
En Allemagne, l’oignon profite de la pandémie

Les achats d’oignons par les ménages allemands ont bondi à cause de la pandémie, des confinements et de la fermeture des…

pommes de terre
Une demande plus timide en pomme de terre, plus lent en échalote et fermes en oignon

Le commerce a été très calme, ces derniers jours, sous l'effet de la météo très hivernale qui a induit une plus faible…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio