Aller au contenu principal

Lutter contre la spéculation

Mondelez accusé d'avoir acheté à terme pour 90 millions de dollars de blé, soit l'équivalent de six mois d'approvisionnement, sans jamais avoir eu l'intention d'en prendre livraison. Récoltant au passage une plus-value de 5,4 millions de dollars, mais aussi une amende de la part du régulateur supervisant les produits dérivés. La décision a été publiée début avril de l'autre côté de l'Atlantique et porte sur des actions intervenues en 2012. « Un acteur du marché qui n'est pas satisfait des prix au comptant ne doit pas recourir à des stratégies de manipulation commerciale dans le but de baisser artificiellement ces prix », a expliqué un responsable du CFTC (Commodity futures trading commission).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

CO2
[Edito] En route vers le CO2-Score !

Penny, filiale discount de Rewe, numéro deux allemand de la distribution alimentaire, a ouvert le 2 septembre à Berlin…

Plan de relance
Un soutien bienvenu

La filière agroalimentaire a été entendue par le gouvernement. Bien qu’ayant résisté à la crise et réussi à…

Oeufs Covid
[Edito] Une rentrée sur des œufs…

À peine quelques jours pour souffler durant l’été, oublier un peu ces mois difficiles, et la rentrée est là, placée sous…

Concentration
[Edito] Concentration à l'horizon

L’économie française récupère assez vite du choc du confinement. Elle aurait fonctionné en août à environ 95 % de son…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio