Aller au contenu principal
Font Size

L'hirondelle ne fait pas le printemps

Le retour à un temps plus doux et ensoleillé sonne le réveil des ventes de viande à griller. Un réveil traditionnel, quoique sans euphorie cette année.

Si depuis avril, le ralentissement des ventes de pièces avant a commencé à se faire sentir, le regain d'intérêt pour les quartiers arrières s'est fait attendre. Mais l'installation d'une météo printanière, propice aux grillades, devrait stimuler les achats de viandes à cuisson rapide. De plus, la fin des vacances de printemps tend à régulariser le commerce, malgré la succession en mai des jours fériés. Pour autant, les opérateurs ne constatent pas tous un développement des ventes. Pour les uns, la reprise concerne surtout brochettes et produits élaborés. Pour les autres, les achats de filets, bavettes, entrecôtes, etc. tendent à retrouver des volumes corrects pour la saison, accusant néanmoins un sensible retard.

Un manque d'entrain peu surprenant

Déjà peu enclins à augmenter leurs achats dans le contexte économique actuel, les ménages sont confrontés à la montée graduelle des prix de la viande de bœuf. Selon Agreste, l'indice moyen annuel des prix à la consommation de l'Insee s'est hissé à 154,5 points l'an dernier (base 100 en 1998), gagnant plus de 6 points en 2012 et 2013. Et depuis 2010, la consommation domestique n'a de cesse de reculer. Atteignant 1,55 million de tonnes équivalent carcasse (veau inclus) l'an dernier, elle a ainsi perdu 5,8 % en trois ans. Une tendance que confirment les relevés Fran-ceAgriMer-Kantar Worldpanel pour le début d'année. En cumul sur les douze premières semaines de l'année, les achats ont fléchi de 3,7 % par rapport à la même période un an plus tôt, signe que le marché de la viande bovine peine à s'extirper du climat de morosité qui prévaut depuis plusieurs années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-Luc Perrot, directeur de Valorial. © Valorial
« Viser à la définition de produits sains, bons et pas chers est un bon défi »

Les Marchés Hebdo : De votre place, observez-vous des signes d’un changement de…

 © DR
Tereos se redresse depuis juin

Le groupe sucrier Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021 du…

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

L’activité d’Elior quasiment divisée par deux d’avril à juin

Le groupe de restauration collective Elior a vu son chiffre d'affaires chuter de près de moitié au troisième trimestre de…

Foodtech : ce qui attire le capital

« Qui parle d’une crise dans le financement de startups de la foodtech ? », interroge DigitalFoodLab dans sa dernière…

Nouvelle chance d’accord de relance européen  

Les dirigeants européens poursuivent leurs discussions ce lundi après-midi à 16 heures dans l'espoir de trouver un accord…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio