Aller au contenu principal

Céréales
Les marchés reculent sous le poids des fondamentaux

Si des craintes sont clairement identifiées concernant la récolte française en céréales à paille, les stocks mondiaux restent lourds. Les cours reculent sur les marchés physiques français.

Evolution des cours des principales céréales

Période du 9 au 16 juin. Qu’il s’agisse du blé tendre, de l’orge ou du maïs, les cours ont reculé sur les marchés physiques français. Les volumes attendus sur le marché mondial pour la prochaine récolte et les stocks pèsent sur l’ensemble des prix des céréales. Pour autant, la situation en France reste préoccupante avec des baisses de rendements attendus au sein de l’UE. Le service de statistiques de la Commission européenne, Mars, a corrigé à la baisse ses prévisions de rendements pour la prochaine récolte à 5,6 t/ha (5,72 t/ha en mai) en blé tendre et à 5,58 t/ha en orges d’hiver, contre 5,63 t/ha. Selon le dernier bulletin Céré’Obs de FranceAgriMer, au 8 juin, les conditions de culture bonnes à très bonnes concernaient seulement 56 % des surfaces plantées (80 % l’an dernier). En orges d’hiver, les conditions de cultures bonnes à très bonnes sont jugées stables à 52 % (74 % en 2019). Les orges de printemps affichent, quant à elles, un taux équivalent de cultures bonnes à très bonnes avec seulement 54 % (87 % l’an passé). La récolte d’orge a démarré, mais les pluies entravent localement le bon déroulement de la moisson.

Les fondamentaux pèsent toutefois sur les cours des céréales à paille. Le rapport de l’USDA du 11 juin a relevé la production mondiale 2020-2021 de blé à 773,43 Mt, et les stocks à 316,09 Mt. Enfin, les stocks mondiaux sont prévus à 337,87 Mt (339,62 Mt en mai). Côté français, FranceAgriMer a corrigé à la baisse le stock de report en blé à 2,764 Mt (2,492 Mt en 2018-2019) avec une hausse prévue des exportations à 21,202 Mt de blé tendre (17,156 Mt vendues l’an passé), dont 7,628 Mt vers les pays membres de l’UE et 13,450 Mt vers les pays tiers. En orges, FranceAgriMer a corrigé à la baisse le stock 2019-2020 de report à 1,663 Mt, le volume total d’orge exporté progressant à 7,714 Mt d’ici à la fin de campagne (6,196 Mt en 2018-2019).

Notons que le spectre d’une seconde vague de coronavirus (nouveaux foyers en Chine, progression du nombre de morts aux États-Unis) refait surface avec, en ligne de mire, des conséquences sur la demande mondiale.

Plus optimiste en maïs

La récolte de maïs se présente bien pour le moment au niveau hexagonal. Au 8 juin, 83 % de parcelles bénéficiaient de conditions bonnes à très bonnes selon FranceAgriMer au 8 juin (85 % la semaine dernière et 82 % l’an dernier). Côté européen, la Commission européenne a même revu à la hausse le rendement UE 2020 à 8,2 t/ha, contre 7,94 t/ha. Seul bémol, la production mondiale est attendue à un très haut niveau, notamment aux États-Unis et en Ukraine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Agreste
Les céréales bio plébiscitées par l’alimentation animale

L’offre hexagonale de céréales bio connaît une forte croissance ces cinq dernières années tirées par un engouement des…

 © Tk tan de Pixabay
Le prix de l’huile de palme atteint son plus haut niveau depuis huit ans

Le cours de l’huile de palme a atteint vendredi dernier son plus haut niveau en huit ans, à 3 262 Ringgits la tonne…

Evolution des cours des principales céréales
Le dynamisme de la demande mondiale dope le marché céréalier
L’Égypte et l’Arabie saoudite ont acheté de grosses quantités de blé tendre, et la Chine se tourne vers la France pour les achats…
Chicago : le soja au plus haut en quatre ans

Le cours du principal contrat de soja a terminé jeudi à Chicago à son plus haut niveau depuis l’été 2016, clôturant au-…

Evolution des cours du colza
Flambée des prix sur le colza
Les stocks d’huile de palme en Asie du Sud-Est sont moins élevés que prévu. La demande chinoise en graine de soja est toujours…
 © https://www.maxpixel.net/
Le cours du blé chute

Les prix du blé ont été sous pression après de meilleures prévisions météo comprenant des pluies pour les plaines du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio