Aller au contenu principal

Les marchés dans l'attente des récoltes

Les cours des oléagineux continuent de fluctuer dans des marges relativement étroites avec une tendance ferme pour le colza. En France, l'inquiétude est de plus en plus palpable sur les conditions sèches qui pourraient pénaliser les rendements.

La récolte de soja touche à sa fin en Argentine et au fur et à mesure que les moissons avancent, les résultats en termes de rendements s'avèrent meilleurs que prévu. Après les bourses de Buenos Aires, le gouvernement argentin a revu à la hausse ses prévisions de production à 60 Mt, soit une hausse de 9 Mt par rapport à l'an passé. Sur le plan social, après la conclusion d'un accord sur la hausse des salaires, les mouvements de grèves ont pris fin… Pour de bon ? Rien n'est moins sûr. On parle déjà d'autres arrêts de travail. Au Brésil, pour compenser la dégradation de la monnaie locale, le réal, les pouvoirs publics ont annoncé une augmentation du budget agricole de 20 % destinée à offrir des prêts à des taux préférentiels pour faciliter les achats des produits agricoles. On parle aussi pour ce pays de révision à la hausse des estimations de récolte de soja. Aux États-Unis, grâce à des conditions climatiques favorables, les semis avancent à grands pas. Pour la campagne à venir, la compétition va être rude pour accé-der au marché mondial. Fin août, le soja américain qui sera en pleine période de dégagement, habituellement sans ou peu de concurrence, va trouver sur son chemin des graines argentines et brésiliennes encore abondantes, par rapport à 2014. Même si les conditions climatiques aux États-Unis suscitent ces derniers jours un peu d'inquiétudes, les cours du soja restent relativement stables à Chicago.

Les semis de canola rencontrent quelques difficultés au Canada. Les précipitations ont été insuffisantes ces dernières semaines, en moyenne 40 % en dessous de la normale. Le pays a dû en plus faire face à des gelées dont les dégâts vont obliger les agriculteurs à effectuer des semis de remplacement et les semences sont rares. En Europe, toutes les prévisions confirment la diminution de la production 2015 de colza. Selon Oil World, tous les États membres principaux producteurs seraient concernés : Allemagne 6,13 Mt (contre 5,33 Mt l'an dernier), Pologne 2,90 Mt (3,16 Mt) et Roumanie 1,10 Mt (1,37 Mt).

Colza : production en repli de 8 % en France

En France, Agreste conjoncture dans sa dernière note de situation au 1er juin table sur une production de colza en repli de 8 % sur un an, sous l'effet de la baisse des rendements (-6,5 %) et, dans une moindre mesure des surfaces (-1,4 %). Avec 34,4 qx/ha, le rendement du colza d'hiver serait toutefois supérieur à la moyenne 2010-2014. Soutenus par cette perspective de baisse de l'offre, les cours des graines poursuivent à la hausse. Paul Varnet

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours des principales céréales
Hausse des cours du blé tendre sur un marché intérieur très calme
La demande internationale en blé, actuellement très active, apporte du soutien aux cours. L’activité reste très limitée sur le…
Difficultés à l’export du blé français, malgré une demande mondiale active

Alors qu’ils étaient globalement baissiers depuis mi-juillet, les cours mondiaux du blé ont rebondi mi-août, sous l’…

Chicago : maïs, blé et soja en hausse

Les cours du maïs, du blé et du soja cotés à Chicago ont terminé en hausse hier, portés par la perspective d’une demande…

Chicago : le soja au-dessus des 10 dollars

Le cours du principal contrat de soja échangé à Chicago a dépassé le seuil des 10 $ mercredi à la clôture, porté par des…

Evolution des cours des principales céréales
Progression des cours du blé tendre et du maïs
L’activité est assez limitée, notamment à l’exportation, pour laquelle les céréales à paille sont peu compétitives et peu…
Le café coule avec des mouvements spéculatifs et une demande en berne

Les cours du café ont cédé du terrain cette semaine, pénalisés par des mouvements spéculatifs et dans un marché toujours…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio