Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Les frets secs piquent du nez

Les prix des transports de matières premières sèches ont chuté la semaine dernière, plombés par des prises de bénéfices et une faible activité, tandis que les frets pétroliers se stabilisaient. Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi à 1 373 points contre 1 599 points une semaine auparavant. Le Baltic Capesize Index (BCI) a terminé la semaine à 2 557 points, en baisse de 479 points. La fluctuation des tarifs a —et a été— engendré par d'importantes ventes spéculatives, le marché des Capesize ayant culminé, une semaine plus tôt, à 3 129 points, son niveau le plus élevé depuis deux mois et demi. De son côté, le marché des "Panamax" a également chuté la semaine dernière, tombant à un plus bas en sept mois. En cause, un manque d'activité, la Chine ne semblant pas acheter suffisamment de grains d'Amérique du Sud, à cause de problèmes de prix et/ou de qualité,  signalent certains analystes. Le Baltic Panamax Index (BPI) a ainsi perdu 134 points, clôturant à 978 points vendredi.
Pour leur part, les tarifs des transports pétroliers se sont stabilisés la semaine dernière. Malgré une demande et des volumes constants, ce sont les compagnies pétrolières qui gardent le dessus sur les propriétaires de navires, maintenant les tarifs maritimes à de faibles niveaux. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini à 705 points vendredi, en baisse de 7 points, tandis que le Baltic Clean Tanker Index (BCTI) grappillait dans le même temps 4 points, terminant à 614 points.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours du colza
La remontée des cours de l’or noir tire ceux du colza
Les mesures de déconfinement décidées un peu partout dans le monde redonnent de l’élan aux prix du pétrole, entraînant ceux du…
Inquiétudes climatiques

À quelques semaines du début des moissons, l’inquiétude monte dans l’UE, y compris en France, au vu des conditions…

Le sucre carbure

Le prix du sucre s’améliore mais le cours du pétrole a un long chemin à parcourir avant que l’éthanol redevienne rentable…

Le cacao s’étiole

Les cours du cacao se sont stabilisés la semaine dernière après avoir été pénalisés par des difficultés à la vente.…

Evolution des cours des principales céréales
Entre déconfinement et bonnes conditions climatiques
Les prix ont peu évolué sur la quinzaine, mais des inquiétudes se font sentir concernant les conditions de culture. La parution…
Chicago : recul du blé, du maïs et du soja

Le cours du blé coté à Chicago a reculé hier pour la quatrième séance consécutive au lendemain d’un rapport du ministère…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio