Aller au contenu principal
Font Size

Les conserveurs de thon veulent plus de protection dans l’Océan indien

La Commission du Thon de l’Océan Indien (CTOI), qui a siégé la semaine dernière à la Réunion, a notamment décidé de diminuer les captures de 15% pour les senneurs, rapporte la branche Poisson de l’Adepale. Les conserveurs français de thon se félicitent de cette résolution ainsi que de l’interdiction d’aéronefs pour repérer les bancs. Autre résolution signalée, le nombre de DCP (dispositifs de concentration de poisson) par bateau, qui dès le 1er janvier 2017 ne devront pas dépasser les 425, contre 550 aujourd’hui. La filière française milite pour faire baisser ce nombre aux alentours de 250 – 300. Les principaux utilisateurs de thon de l’Océan Indien, dont plusieurs conserveurs français « et même certains distributeurs », s’étaient joints à l’ONG environnementaliste WWF pour faire adopter un certain nombre de résolutions allant dans le sens d’une gestion durable de cette ressource importante pour la conserverie de thon albacore.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le saumon, victime collatérale de la deuxième vague de Covid-19 en Chine

La Norvège a souhaité mercredi pouvoir reprendre les exportations de son saumon vers la Chine après des propos tendant à…

Olivier Le Nezet, président du Comité régional des pêches maritimes de Bretagne. © DR
« Le secteur de la pêche bretonne est toujours à la peine »

Les Marchés Hebdo : La réouverture de la restauration est-elle une bouffée d’air…

L’engouement pour les produits de la mer tire les importations chinoises

En 2019, les importations chinoises de produits de la mer ont affiché une croissance à deux chiffres pour atteindre 15,…

 © Capture écran Labeyrie
Robert Labeyrie est décédé

Robert Labeyrie, fondateur du groupe Labeyrie, leader du foie gras et du saumon fumé en grande distribution, est mort ce…

Produits de la mer : des règles d’étiquetages mal respectées

La mise en place obligatoire depuis le début des années 2000 d’un étiquetage sur le nom commercial, le nom scientifique,…

 © ©FAO/Ali Fuat
La consommation de poissons devrait décélérer d’ici à 2030

La consommation mondiale de poissons devrait progresser de 15% entre 2018 et 2030, soit un net ralentissement de sa …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio