Aller au contenu principal

Leclerc part en guerre

Michel Edouard Leclerc a subitement fait monter la pression mercredi, en menaçant ouvertement de déréférencer 6 produits au 1 er février si les industriels ne révisaient pas leurs propositions de tarifs. Cette campagne de publicité, qui vise notamment l'emblématique Vache qui Rit, s'est étalée dans plusieurs quotidiens. Elle a valu au trublion breton, ardent défenseur de la négociabilité des tarifs, de nombreux messages de sympathie sur son blog, de la part de consommateurs pas toujours au fait des mécanismes industrie-commerce. Dans ce débat très technique, où les propositions de tarifs initiales ne sont qu'une base de discussion, le distributeur marque des points. Mais le costume de chevalier blanc que le natif de Landerneau adore endosser irrite profondément les industriels et le monde agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio