Aller au contenu principal

Le vignoble européen perd du terrain

L'an passé le vignoble européen a perdu 31 000 hectares de vignes, selon le bilan estimatif rendu public hier par l'organisation internationale de la vigne et du vin (OIV). En six ans, le recul des surfaces sur le vieux continent a atteint 200 000 hectares (1). Ce phénomène amorcé depuis plusieurs campagnes s'explique par la restructuration du vignoble et les conséquences de la crise viticole. En France, une nouvelle vague de recours à la procédure d'arrachage définitif du vignoble (procédure quasi abandonnée dans l'UE depuis la campagne 1996/97) s'est traduite pour la première fois en 2006 dans les déclarations de production par une perte de 12 000 hectares de vignes.

Dans l'hémisphère sud, après une pause entre 2003 et 2004, les plantations de vigne repartent, quant à elles, à la hausse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio