Aller au contenu principal

Le savoir-faire international des groupes français

La France compte un grand nombre de groupes laitiers puissants, qui, pour la plupart, se sont fortement internationalisés et adoptent des stratégies ciblées.

© R.d

« Avec Lactalis, Danone, Sodiaal, Savencia et Bel, la France compte cinq groupes générant un chiffre d’affaires supérieur à 3 milliards USD dans le domaine des produits laitiers, ce que seuls les États-Unis parviennent à égaler. D’autre part, la croissance des leaders privés français s’est largement opérée au cours des dernières années via une internationalisation grandissante de leur activité industrielle, qui amène certains d’entre eux, notamment Lactalis, Danone et Bel, à transformer davantage de lait à l’étranger qu’en France. Cette inter- nationalisation de l’activité industrielle est une caractéristique partagée par un nombre très restreint de leaders laitiers dans le monde (Nestlé, Saputo, Müller et Arla) », développe Benoît Rouyer. Les groupes français ont ainsi acquis un savoir-faire sur la façon d’aborder les marchés à l’exportation. Ils peuvent combiner une transformation locale et de l’importation de produits français. Ainsi, Lactalis, qui est un des grands transformateurs aux États-Unis est aussi un des premiers exportateurs de fromages vers ce pays.

DES STRATÉGIES CIBLÉES Ces groupes ont adopté des stratégies ciblées de conquête des marchés avec des produits sur lesquels ils sont peu concurrencés parce qu’ils ont « le savoir-faire, les réseaux, la technologie… et une faculté à adapter leurs produits à la demande », explique pour sa part Vincent Chatellier, de l’Inra. Ainsi du groupe Bel, qui mise beaucoup sur l’Afrique parce que ses produits sont très adaptés aux conditions de distribution et à la demande de la classe moyenne qui est en train de se constituer. « Ces groupes ont une position dominante sur les marchés internationaux dans leurs secteurs. Ils vont profiter de cette situation de force pour être les premiers à convaincre de nouveaux clients que les produits qu’ils fabriquent sont les meilleurs », ajoute-t-il. En quelque sorte, les Samsung et Apple des produits laitiers, dont on convoite les blockbusters, n’hésite-t-il pas à comparer. Même sur des produits transnationaux, comme la mozzarella à pizza, les entreprises françaises, à l’image d’Eurial, ont tendance à se positionner sur une offre plus qualitative, à partir d’outils de taille plus petite, mais plus flexibles que ceux de leur grands concurrents européens. « La recherche d’une certaine différenciation est partagée par la plupart des opérateurs, qu’ils soient privés ou coopératifs », estime Benoît Rouyer

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

évolution du prix du lait en France
La croissance de la collecte européenne marque le pas
Après une croissance modérée en début d’année, la collecte laitière française s’est repliée au deuxième trimestre. Si la hausse…
Fromages : le Japon devient le premier client de l’UE

En cumul sur le premier semestre 2020, l’UE-27 a exporté 445 962 tonnes de fromages vers les pays tiers (Royaume-Uni…

 © Virginie Pinson
Prix du lait : le décrochage par rapport à 2019 s’accentue

Le prix du lait payé aux éleveurs français a peu évolué au mois de juin. À 358,39 €/1 000 litres, le prix réel (tous…

 © ©  Stéphane LEITENBERGER
Beurre, poudre : un marché peu évolutif

Les cours français du beurre et de la poudre ont peu évolué ces derniers jours dans un marché qui semble assez équilibré…

La demande chinoise en lactosérum rebondit

Les importations chinoises de poudre de lactosérum ont bondi en juillet 2020. En atteignant près de 64 000 tonnes, soit…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio