Aller au contenu principal

Le marché des produits biologiques progresse

Malgré la morosité des marchés alimentaires, le secteur des produits biologiques devrait connaître une croissance de près de 8 % en 2013. Les magasins spécialisés semblent reprendre de l’avance sur la grande distribution.

Selon les premières estimations de l’Agence Bio, le marché des produits biologiques pourrait atteindre un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros en 2013, en croissance de 7,9 % par rapport à l’année dernière. Sur les six premiers mois de l’année, son évolution est estimée à 5 % pour les produits bio à poids fixe en grande distribution (représentant 30 % du marché global bio et hors hard discount) et à 7 % en magasins spécialisés. La grande distribution représente toutefois 47 % du marché, aux côtés des 27 % en distribution spécialisée biologique en réseau et 9 % en magasin spécialisé en indépendant. En considérant les ventes directes, l’Agence Bio estime que la croissance du marché sur les six premiers mois de 2013 se situe à un niveau au moins équivalent à celui enregistré en 2012. En grande distribution, les liquides ont connu la plus forte hausse de leurs ventes (+7,6 %), suivis par les produits d’épicerie (+5,9 %) et les produits frais et surgelés en libre service (+3,9 %). Sur ce dernier secteur, ce sont les surgelés sucrés biologiques qui ont connu la plus forte augmentation au premier semestre, même s’ils représentent encore moins de 1 % des ventes totales du secteur. Les produits d’épicerie sucrée se sont plutôt bien portés et ont connu une croissance en valeur de 6 % par rapport au premier semestre 2012. Les ventes de boissons non gazeuses, qui représentent plus de 80 % du secteur des liquides, ont progressé de 5,6 %.

Les spécialistes reprennent du terrain
L’effort réalisé par les magasins spécialisés sur la diversité et la présentation de l’offre leur a permis de prendre l’ascendant sur la grande distribution, en terme de croissance. « Les magasins spécialisés, qui ont par exemple organisé un rayon de boucherie traditionnel, nous disent qu’ils connaissent une hausse de 30 à 40 % de leur chiffre d’affaires », a indiqué Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence Bio, lors de la présentation des chiffres du secteur. « On constate également une hausse des ventes pour les boulangeries qui varient leur offre de pain. La diversité de l’offre est vraiment plébiscitée par les consommateurs », a-t-elle ajouté. En 2012, le marché avait atteint un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros, soit 2,4 % du marché alimentaire total. Même si la consommation en France a progressé, le développement de la production a également permis une augmentation des exportations. « Sur les fruits et légumes, le chou-fleur de Bretagne trouve un débouché en Europe du Nord, les salades du Languedoc-Roussillon en Allemagne. Les volailles des Pays-de-la Loire ou les biscuits trouvent également preneur sur les marchés étrangers », a détaillé la directrice de l’Agence Bio. En 2012, les ventes à l’extérieur de la France au stade de gros ont représenté 309 millions d’euros, contre 192 millions d’euros en 2011. Si les flux d’exportation de produits laitiers biologiques tendent à augmenter, ce sont essentiellement les vins bio (58 %), les produits d’épicerie (18 %) et les fruits et légumes (13 %) qui pèsent le plus dans la balance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’industrie du jus de fruits sous tension

La crise de la Covid-19, qui a perturbé la cueillette et augmenté la consommation de certains jus de fruits riches en…

 © Pixabay
Nomination d'un délégué interministériel pour la filière sucre

Les betteraviers ont annoncé vendredi la nomination par le gouvernement d'un délégué interministériel de la filière …

 © Elior
Elior réaffirme ses engagements en matière de RSE

A l’occasion de la 75e assemblée générale de l’Onu, Philippe Guillemot, directeur général d’Elior Group a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio