Aller au contenu principal

Le Languedoc dans les starting-blocks

«C'est un moment historique » ont répété à plusieurs reprises Philippe Coste, président de l'interprofession des vins du Languedoc (CIVL) et Jean-Benoit Cavalier, président de l'AOC Languedoc lors de la présentation jeudi à Paris des projets des opérateurs dans la nouvelle AOC régionale. Celle-ci a enfin vu le jour en mai dernier après de nombreuses années de discussions sur la hiérarchisation des appellations de la région. Le Languedoc-Roussillon était le dernier des grands bassins viticoles à ne pas bénéficier d'une appellation socle de référence visant à fournir des volumes dans une qualité homogène et servant de base à la gamme des AOC.

L'ambition est d'en faire la première AOC du plus grand vignoble du monde avec un potentiel de 600 000 à 800 000 hl d'ici 6 à 8 ans.

Les principaux opérateurs du Languedoc et du Roussillon font front unis pour défendre la démarche économique et marketing de la nouvelle AOC.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio