Aller au contenu principal
Font Size

Le colza prend de la hauteur

Le colza qui avait réussi à franchir en fob Moselle la barre des 340 euros/tonne fin décembre passe celle des 350 euros/tonne sur le début janvier. La chute vertigineuse du pétrole ne pénalise pas encore le prix de la graine.

Après les fêtes, le soja est reparti à la hausse début janvier s'inscrivant dans le sillage des céréales. Ce sursaut est aussi favorisé par l'appétit chinois pour la graine US qui ne se dément pas. Alors que l'USDA (département américain à l'agriculture) vient de confirmer en début de semaine un nouvel achat de 233000 t de graines, le bilan des échanges en ce début d'année entre les USA et la Chine marque une hausse de 22 % par rapport au volume contracté l'année dernière à la même date. Le soja bénéficie également d'une forte progression de l'huile de palme en raison d'une mousson particulièrement dévastatrice en Malaisie où les inondations perturbent la récolte et occasionnent la fermeture de plusieurs usines. Sur le mois de décembre, les exportations d'huile du pays sont en retrait de 20 % par rapport à celles de novembre, et la situation restera difficile pour le mois de janvier. La perte estimée se monte à plus de 1,4 million de tonnes.

Ceci étant, l'ambiance reste lourde sur le marché du soja avec l'arrivée prévue des premières graines brésiliennes sur la fin de ce mois. Le Brésil s'attend à une productivité exceptionnelle en 2015, a indiqué le 5 janvier l'université de São Paulo. « La production de soja nationale et mondiale en 2014-15 s'annonce record. Le Brésil pourrait connaître la deuxième meilleure productivité de son histoire », selon un communiqué du Centre d'études avancées en économie appliquée (Cepea). Les cultivateurs brésiliens ont semé du soja sur une superficie plus grande (+4,9 %) et devraient engranger 50,4 sacs de 60 kg par hectare. « La production augmenterait de 11,2 %, atteignant 95,8 Mt en 2014-15. » Couplée à une perspective de récolte abondante en Argentine et au record des États-Unis en 2014, « les stocks mondiaux de soja devraient augmenter, même si la consommation s'accroît également », poursuit le centre d'études.

Un marché peu dynamique

Le marché du colza, qui fin décembre avait déjà franchi la barre des 340 euros/t en raison de la baisse annoncée de la production européenne en 2015, bénéficie de la remontée du soja et franchit début janvier la barre de 350 euros/t en fob Moselle. Difficile de dire si la hausse sera durable. Pour l'heure le marché n'est pas très dynamique, les acheteurs se sont momentanément retirés, et les cotations sont nominales. L'intérêt pour les triturateurs est fort logiquement bridé par la baisse ininterrompue des cours du pétrole. L'or noir en début de semaine est pour la première fois depuis de très nombreuses années passé sous la barre des 50 dollars le baril.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le cacao souffre

Les cours du cacao ont touché la semaine dernière de bas niveaux plus vus depuis le dernier trimestre 2018, pénalisés par…

Chicago : de nouvelles prévisions météo font monter maïs et soja

Les cours du maïs et du soja cotés à Chicago ont été soutenus par de nouvelles prévisions météorologiques anticipant un…

Evolution du cours du colza Fob Moselle
Hausse des prix du colza, suivant le soja sur Chicago
Le climat est actuellement chaud et sec aux États-Unis, pénalisant le développement des cultures de soja. La hausse de l’huile de…
 © JC Gutner
La hausse de l’euro et les prévisions de surfaces russes pèsent sur les cours céréaliers

Les cours des céréales à paille françaises se sont repliés en début de semaine, dans le sillage d’Euronext, plombé par le…

Evolution des cours des principales céréales
Les craintes d’une détérioration de la récolte dopent les cours
Les opérateurs français redoutent une récolte céréalière 2020 faible en volume ce qui fait progresser les cours des céréales…
 © JC Gutner
Chicago : le blé en repli au lendemain d’une forte hausse

Le blé américain avait grimpé mercredi à son plus haut en trois mois sur fond de prévisions d’offre mondiale en baisse.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio