Aller au contenu principal

Hausse des prix des matières premières 
Lapin : la flambée du prix pourrait compliquer les ventes 

Lapin : la flambée du prix pourrait compliquer les ventes 

La cotation nationale du lapin vif flambe, en lien avec l’envolée du coût de l’aliment. A 2,30 euros/kg en semaine 11, le prix dépasse de 7 % son record de l’an dernier, pour la même période. Il se place 14,5 % au-dessus de la moyenne quinquennale. Comme pour les filières avicoles, la filière cunicole doit aussi faire face à l’explosion des coûts des matières premières qui s’est par ailleurs exacerbée avec la guerre en Ukraine. En mars 2022, l’indice Itavi du coût des matières premières dans l’aliment lapin a bondi de 8,6 % sur un mois et de 10,5 % en un an. De quoi laisser le déclin de la production de lapin se poursuivre en ce début d’année. Sur les six semaines 2022, les inséminations artificielles ont reculé de 1,6 % à 346 000 femelles seulement, d’après l’Itavi. Lles abattages de lapins devraient baisser de 3,5 % sur le premier semestre 2022 par rapport à 2021, selon le modèle de prévision de l’Itavi basé sur les inséminations artificielles.

Avec des prix aussi élevés, les professionnels cunicoles français s’inquiètent de potentielles méventes. « On se rapproche du traditionnel ralentissement saisonnier du commerce. Les consommateurs sont-ils prêts à dépenser autant quand ils passent en caisse ? », s’interroge un opérateur de la filière. La déconsommation de viande de lapin dure depuis plusieurs années déjà. 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio