Aller au contenu principal
Font Size

La Fromagerie Guilloteau se renouvelle grâce à trois leviers

Spécialisée dans la fabrication de fromages à pâte molle, la fromagerie rhônalpine fait preuve de réactivité grâce à la veille, un comité d'innovation et des réunions R&D.

Au sein de la Fromagerie Guilloteau, le comité d'innovation est un levier réactivé depuis trois ans. Il se réunit tous les deux mois durant deux ou trois heures pour tenter de trouver les produits que la fromagerie lancera à l'avenir. Aucun représentant de la direction n'y participe pour permettre une certaine liberté d'expression. « Il n'y a aucune limite, aucun cadre. Tous sujets autour du produit peuvent être abordés. On peut partir d'une idée vue sur un autre segment. Et parfois, nous invitons un salarié de DR l'entreprise pour qu'il nous donne ses idées. Il peut être en production, en logistique, au service export », explique Pierre-Stéphane Leyrat, directeur commercial et marketing de la fromagerie. Six permanents issus des services commercial, marketing, qualité, R&D et logistique participent à ce comité.

Un pavé d'affinois bleu

En marge du comité, des réunions R&D ont lieu toutes les huit à dix semaines, regroupant cette fois le président-directeur général, le directeur de l'usine, le responsable R&D et qualité. « L'objectif ici est davantage d'améliorer les produits existants ou valider de nouvelles recettes, par exemple pour nos références MDD », précise Pierre-Stéphane Leyrat. Le dernier levier utilisé par l'entreprise reste la veille informative, commerciale ou concurrentielle. Le manque de temps et de moyens humains au sein de PME, comme la Fromagerie Guilloteau, sont des freins, selon le directeur marketing, pour accéder à d'autres sources d'informations ou de moyens d'innover. Ceci étant, l'entreprise a commercialisé ces derniers mois quelque six nouveaux produits, du changement de grammage au lancement de nouveaux produits comme les mini pavé d'affinois. En septembre, la société prévoit son entrée sur le segment des bleus avec un pavé d'affinois bleu. Un lancement que le président Jean-Claude Guilloteau souhaite depuis quelques années. Cette fois le « bleu président » pourrait avoir été un déclencheur, tout comme la levée d'un obstacle technologique pour sa mise au point.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-Luc Perrot, directeur de Valorial. © Valorial
« Viser à la définition de produits sains, bons et pas chers est un bon défi »

Les Marchés Hebdo : De votre place, observez-vous des signes d’un changement de…

 © DR
Tereos se redresse depuis juin

Le groupe sucrier Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021 du…

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

Bonduelle sauve son année malgré la fermeture de la restauration

Les ventes du groupe Bonduelle ont progressé de 2,8 % lors de son exercice 2019-2020, malgré un trimestre en repli en…

L’activité d’Elior quasiment divisée par deux d’avril à juin

Le groupe de restauration collective Elior a vu son chiffre d'affaires chuter de près de moitié au troisième trimestre de…

Foodtech : ce qui attire le capital

« Qui parle d’une crise dans le financement de startups de la foodtech ? », interroge DigitalFoodLab dans sa dernière…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio