Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

La Corée du Nord s’intéresse aux fromages de Franche-Comté

Deux représentants de Corée du Nord ont visité une école fromagère près de Besançon début mars, dans l’espoir d’y former trois de leurs concitoyens, mais ont essuyé un refus poli, selon la directrice de l’école nationale d’industrie laitière (Enil) de Mamirolle (Doubs) Véronique Drouet. Elle les a reçus « sans a priori », comme d’autres visiteurs étrangers. « J’imagine qu’ils ont cru qu’ils avaient trouvé une école (qui leur convenait) et que ça ne faisait pas l’ombre d’un doute que ça allait marcher », a-t-elle ajouté. Cependant, « il n’y a pas matière à aller plus loin avec la Corée du Nord » car un tel partenariat « ne rentre pas dans nos priorités et notre stratégie », a-t-elle expliqué. Les coopérations internationales de l’Enil de Mamirolle se font principalement dans le cadre des coopérations conventionnées de la région Franche-Comté, selon la directrice.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio