Aller au contenu principal

Commerce extérieur
La Chine, un marché porteur mais toujours difficile d’accès

Le redémarrage de la consommation en Chine est un signe favorable pour les exportations agroalimentaires françaises. Pour autant, des barrières notamment sanitaires perdurent. Mieux vaut donc être préparé et accompagné pour s’y lancer.

La Chine reste un importateur majeur de viande bovine.  © Bleuenn Carré Chen
La Chine reste un importateur majeur de viande bovine.
© Bleuenn Carré Chen

À l’occasion des journées export agro, coorganisées par Business France et la Team France Export, un point a été réalisé sur le marché chinois le 2 avril dernier. Selon François Blanc, conseiller aux affaires agricoles au sein de l’ambassade de France en Chine, « il y a une très forte demande chinoise en produits agroalimentaires, et cela va perdurer dans les cinq à dix ans à venir. Nous sommes dans l’après-covid en Chine. La croissance a été de 6,5 % au dernier trimestre 2020, elle est estimée à 8 % en 2021. C’est considérable. Et la consommation repart aussi », annonce-t-il. La conjoncture économique du côté de l’empire du Milieu est donc plutôt favorable, et la consommation redémarre. Les produits agroalimentaires ont toujours leur carte à jouer, sur ce marché friand de viande, de céréales pour l’alimentation animale, de vins et spiritueux et de produits gourmets. « Si la Covid-19 est terminée en Chine, il y a encore la peste porcine africaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio