Aller au contenu principal

« Il y a un vrai marché à prendre en Corée du Sud »

Moins courtisée que le Japon ou la Chine, la Corée du Sud cherche, elle aussi, à s'approvisionner auprès des industries agroalimentaires françaises. Le pays du matin calme offre des opportunités dans les secteurs de la viande, des produits laitiers, des produits sucrés et biologiques. Explications avec la directrice Corée de l'agence Sopexa, Sukyoung Chung.

« Le marché agroalimentaire coréen change, il s'ouvre de plus en plus vers l'extérieur », indique Sukyoung Chung, directrice Corée de l'agence de conseil en communication Sopexa, venue à Paris fin juillet pour présenter le marché coréen à une trentaine d'entreprises agroalimentaires. Pour elle, il y a de vraies opportunités dans ce pays pour les produits français, qui bénéficient d'une image très positive et haut de gamme. Le grand marché porteur est celui de la viande, notamment du porc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio