Aller au contenu principal
Font Size

Heineken modernise sans cesse l'ex-brasserie Pelforth


À Mons-en-Barœul (59), le site Heineken de 25 hectares dispose d'une capacité totale de fermentation de 247 000 hectolitres. Les bières produites sont orientées vers six lignes d'embouteillage, la toute dernière ayant été mise en ligne le 2 avril dernier. Avec une cadence de 65 000 bouteilles par heure et au top de l'automatisation, elle conditionne la Heineken en canettes. 264 salariés travaillent sur ce site largement automatisé (mise en packs, en palettes, transfert des palettes par robots...).
Avec la mise en service de sa toute dernière ligne de conditionnement ultramoderne destinée aux canettes de 25 et 33 centilitres à Mons-en-Barœul, Heineken s'adapte aux schémas logistiques de ses clients. Reportage.

L'ancienne brasserie coopérative de Mons-en-Barœul (59), devenue brasserie du Pélican puis brasserie Pelforth, arbore maintenant la bannière Heineken. C'est l'un des trois sites industriels français du groupe hollandais d'où les premières bières Heineken sortirent en 1990. Depuis, cet énorme site s'est sans cesse modernisé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio