Aller au contenu principal

Exportations de vins : qui nous lâche ?

L'année 2004 a confirmé clairement le déclin annoncé de nos exportations de vin (lire LM du 18 février) et surtout de nos parts d'un marché mondial pourtant en expansion. Le tableau ci-contre situe assez précisément la responsabilité de chaque grande catégorie de produit dans l'évolution de nos ventes extérieures, mettant notamment en relief l'inquiétant recul des AOC tranquilles. Les Bordeaux enregistrent le plus dur recul : -22,3 %. Les Côtes du Rhône rétrogradent de 14,5 % et seuls la Bourgogne (+6,2 %) et les vins de pays (+6,6 %) surnagent. Comme déjà écrit, c'est le Champagne et les autres mousseux, qui viennent colmater partiellement la brèche des vins tranquilles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio