Aller au contenu principal

Europe : Accord sur l’aide au lait dans les écoles

La France obtient le plus gros budget alloué par l’UE pour la promotion des produits laitiers dans les écoles.

Le parlement européen
a augmenté de 20 millions
d’euros le budget annuel
alloué aux produits laitiers
dans les écoles.
Le parlement européen
a augmenté de 20 millions
d’euros le budget annuel
alloué aux produits laitiers
dans les écoles.
© A. LECERF / CNIEL

Le Parlement et le Conseil européen ont conclu un compromis pour promouvoir et financer une alimentation plus saine à travers un programme européen rénové d’aide aux produits laitiers et fruits et légumes distribués dans les écoles. Le Parlement européen a augmenté de 20 millions d’euros le budget annuel alloué aux produits laitiers dans les écoles pour atteindre 100 millions d’euros par an, dont 12625577 euros alloués à la France, qui obtient le plus gros budget devant la Roumanie, la Pologne, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie. En parallèle, 150 millions d’euros sont alloués aux fruits et légumes.

APPROVISIONNEMENTS LOCAUX

Pour rendre ce programme plus efficace, les États membres devront promouvoir dans les écoles des comportements alimentaires plus sains, les approvisionnements locaux, l’agriculture biologique et la lutte contre le gaspillage alimentaire, ont insisté les parlementaires. Les mesures devront aussi mieux rapprocher les enfants avec l’agriculture, par exemple à travers des visites de fermes et la distribution de spécialités locales comme du miel et des olives. Le compromis définit les produits qui pourront être distribués dans les écoles avec des subsides européens. Sous la pression des parlementaires européens, la priorité devra être donnée aux produits frais locaux par rapport aux produits transformés. Les États membres pourront distribuer des produits transformés comme des soupes, compotes, jus, yaourts et fromages, seulement en complément des fruits et légumes frais et du lait liquide avec ou sans lactose. Les produits devront être validés par les autorités de santé pour être autorisés dans le programme d’aide. Les produits contenant des fruits ajoutés, des noix ou du chocolat comme les laits chocolatés ou les yaourts aux fruits et les produits aromatisés resteront éligibles à l’aide, mais l’Union européenne ne paiera l’aide que sur la partie laitière des produits et si celle-ci représente au moins 90 % du produit, et dans certains cas exceptionnels, au moins 75 % du produit final. Un compromis qui attend l’accord du Conseil européen.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Elodie Macariou, chef de produit senior et coordinatrice de la démarche RSE chez Lactalis Ingredients. © DR
Un outil pour garder et gagner des parts de marché
Lactalis Ingredients a publié cette année son premier rapport RSE. Cette démarche, organisée autour de trois piliers, permet à l’…
Avec cette opération, Lactalis reprend 750 salariés et trois sites industriels dans les états de Californie, New York et Wisconsin. © Google street view
USA : Lactalis achète les fromages naturels de Kraft Heinz

Le groupe Lactalis (20 Mds€ de CA en 2019) a annoncé hier un accord avec le groupe Kraft Heinz pour le rachat de ses…

Roquefort et Bleu de brebis de Société peuvent coexister

La Confédération générale de Roquefort, ODG de l’AOP Roquefort, a affirmé hier soir dans un communiqué reconnaître «…

Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d'origine végétale international du groupe Danone.
Francisco Camacho quitte le groupe Danone

Après 20 ans passés dans le groupe, Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d’origine végétale…

Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © DR
Coalition contre l'exclusivité des dénominations animales
Des industriels et associations forment une coalition pour contester la réservation des dénominations carnées et laitières aux…
Danone débarque au rayon traiteur frais

La marque Danone se diversifie avec l’annonce ce matin de son arrivée au rayon traiteur frais avec sa toute première…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio