Aller au contenu principal

[Édito] Une rentrée en demi-teinte

[Édito] Une rentrée en demi-teinte
© Pixabay

C’est l’heure de la rentrée, après un été entre amis, en famille, dehors, sans masque, à partager des moments conviviaux qui nous auront fait, un peu, oublier la situation sanitaire. On avait tous besoin d’un vent de liberté, après un second début d’année encore chaotique. Et tous d’espérer que la fin d’année soit signe d’espoir. Mais la rentrée, il faut bien l’avouer, est un peu en demi-teinte. Nous marchons encore sur des œufs, sans trop de certitudes pour les mois à venir. La rentrée est surtout synonyme d’élèves reprenant le chemin de l’école, pour leur plus grand plaisir. Certes, des protocoles sanitaires dans les écoles sont toujours en place. Le gouvernement a communiqué fin août, tardivement selon certains opérateurs. La France a été classée en niveau 2 sur 4, avec un protocole laissant un peu de souplesse dans la gestion des repas du midi dans les cantines scolaires. Certains gérants d’établissement indiquaient quand même rester sur des mesures plus restrictives de crainte de devoir réajuster le fonctionnement et leur approvisionnement dans un temps record s’il s’avérait que la situation sanitaire se dégrade. Personne ne le souhaite, à l’heure où le gouvernement met fin, pas à pas, à ces mesures du « quoi qu’il en coûte ». Il sera notamment mis fin au fonds de solidarité à compter du 30 septembre, qui permettait une compensation de 20 % des pertes de chiffre d’affaires, dès qu’une entreprise justifiait d’une perte d’activité d’au moins 10 % de ses ventes. Une clause de revoyure a été fixée pour la première semaine du mois de novembre. Gageons que l’optimisme de la reprise sera toujours de rigueur dans quelques mois !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Agricool rejoint Vif-Systems et dévoile les raisons de son échec
La start-up promouvant l’agriculture urbaine, en redressement judiciaire, est reprise par le réseau de fermes verticales VIF-…
Faute de repreneur, Matines ouvre un projet de cessation d’activités
La société Matines annonce, le 2 juin, s’engager dans un projet d’arrêt programmé de ses activités. A ce jour, seul le site…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
Avec l’arrêt de Matines, la filière œuf dans l’incertitude
Matines a annoncé jeudi l’arrêt programmé de ses activités, seul un site fait l’objet d’une procédure de reprise pour l’instant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio