Aller au contenu principal
Font Size

Écotaxe : « Une véritable remise à plat est nécessaire »



Emmanuel Ramfel, chargé de mission supply chain de Coop de France.

Les Marchés Hebdo : Les coopératives sont-elles prêtes pour l'expérimentation du « péage de transit » ? Emmanuel Ramfel : Économiquement, juridiquement ou techniquement, les conditions d'une expérimentation du péage de transit à partir du 1er octobre ne sont clairement pas réunies. Les coopératives ne peuvent pas s'engager sans visibilité.

LMH : Cette nouvelle version de l'écotaxe vous semble-t-elle plus acceptable ?

E. R. : L'annonce d'un autre report, au mieux à la fin du printemps, démontre que ce nouveau dispositif conserve son principal critère : la complexité. Nous sommes convaincus qu'une véritable remise à plat est nécessaire et que celle-ci devra être simple, juste et dédiée. Le manque de fléchage pour financer les infrastructures dédiées au transport de marchandises rend difficile son acceptabilité par les coopératives.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Restructuration chez Pret A Manger, 1000 emplois menacés

La chaîne de restauration rapide Pret A Manger a annoncé hier fermer définitivement 30 de ses sites et réduire ses…

« L’écologie doit être un moteur essentiel du plan de relance »

« L’Ecologie doit être un moteur essentiel du futur plan de relance » et « l’affaire de tous les membres du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio