Aller au contenu principal
Font Size

Cours soutenus entre deux rapports USDA

Alors que les analystes prévoyaient il y a quelques semaines seulement un revirement du marché des oléagineux avec l'arrivée des récoltes en Amérique du Sud, les cours du soja et du colza restent soutenus pour le moment.

En plein weather market, après avoir fait du yoyo sur les estimations puis les prévisions de la récolte au Brésil et en Argentine, le marché se cale désormais sur les possibilités de semis de soja aux USA. La Chine reste active, mais d'aucuns s'interrogent sur la durabilité de cet appétit chinois. En l'absence de véritable orientation le marché évolue dans une fourchette étroite, mais sur des niveaux encore élevés en fonction de la sortie des différents rapports du département américain à l'agriculture (USDA) sur la situation des cultures, la réalité des ventes ou les perspectives de l'offre et de la demande. Sur ce début de semaine, les transactions sont à l'arrêt dans l'attente du rapport du ministère américain de l'Agriculture à paraître ce mercredi, que nous commenterons la semaine prochaine.

Les perspectives pour la campagne 2014/2015 sont aujourd'hui baissières ; outre les stocks détenus par les agriculteurs argentins, on annonce partout une augmentation des surfaces de soja, et le ralentissement de la croissance chinoise laisse douter que le pays continue d'accroître ses importations au rythme des dernières années. En Argentine, un certain consensus se fait autour d'une récolte de 53 millions de tonnes (Mt) ; la moisson commence tout juste. Au Brésil, les révisions de récolte à la baisse s'installent entre 86 et 89 Mt, ce qui reste considérable ; près des trois quarts de la moisson sont déjà réalisés. La chute de la récolte de maïs pourrait fluidifier la logistique dans ce pays. D'autant que, pour la première fois, on prévoit une deuxième récolte de soja de 2 à 3 Mt au Brésil et au Paraguay en juin-juillet, un mode de culture qui se développe malgré les risques agronomiques. On estime que les agriculteurs vont semer 1,3 million d'hectares (Mha) contre à peine 0,2 Mha l'an passé.

Avance des cultures en France

En colza, alors que les surfaces en Europe sont globalement stationnaires même si elles sont en hausse en France, on s'intéresse surtout à l'état des cultures. Un constat s'impose lorsque l'on traverse la campagne française, les cultures sont en avance et les plaines ont déjà revêtu leur robe jaune. Les observateurs s'inquiètent d'un possible retour du froid, mais surtout d'un déficit de précipitations qui pourrait pénaliser les rendements. Mais il ne s'agit pour l'instant que de spéculations. Le marché est malgré tout plutôt confiant avec des écarts de prix encore très importants entre l'ancienne récolte, qui se négocie sur de faibles volumes à 420 €/t en fob Moselle, et la nouvelle récolte pour laquelle les cours sur le marché à terme évoluent dans une fourchette de 368 à 375 €/t.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © JC Gutner
La hausse de l’euro et les prévisions de surfaces russes pèsent sur les cours céréaliers

Les cours des céréales à paille françaises se sont repliés en début de semaine, dans le sillage d’Euronext, plombé par…

Le sucre est recherché

Les cours du sucre se sont appréciés cette semaine, de concert avec d’autres matières premières agricoles (cacao, café…

 © Jean Nantueil
Chicago : le maïs en hausse après une commande chinoise record

L’achat de plus de 1,9 million de tonnes de maïs par la Chine, confirmé par le gouvernement américain, représente le…

 © JC Gutner
Chicago : le blé en repli au lendemain d’une forte hausse

Le blé américain avait grimpé mercredi à son plus haut en trois mois sur fond de prévisions d’offre mondiale en baisse.…

 © https://www.maxpixel.net/
Chicago : le blé se replie face à une offre plus abondante

Les cours du blé coté à Chicago ont terminé en baisse lundi alors que les récoltes s’annoncent un peu plus abondantes…

Le blé européen plonge face à la hausse de l’euro et l’offre russe

Sur le marché à terme européen, les prix du blé ont plongé hier vers les 180 €/t, au plus bas depuis un mois. Ceci face à…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio