Aller au contenu principal

Consommation locale : les 5 profils de consommateurs selon l’ObSoCo 

L'attachement des Français pour la consommation locale est grandissant depuis plusieurs années. Toutefois, il existe plusieurs profils de consommateurs.  

© Virginie Pinson

À l’occasion d’un webinaire mercredi dernier, l’ObSoCo et l’Ifop ont présenté les résultats d’une étude sur le rapport des Français à l’alimentation. L'enquête a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 2004 personnes âgées de 15 ans et plus en janvier 2022. Elle fait suite à une précédente enquête en 2016. L'un des changements majeurs en six ans est la confiance que les consommateurs accordent aux commerçants locaux. L'étude a également distingué cinq profils de consommateurs. 

Cinq profils de consommateurs  

  • Les écoresponsables qui représentent 35 % des Français. Ils sont en transition vers une alimentation saine et durable sans pour autant sacrifier le plaisir. Leurs achats sont écologiques (bio, vrac, sans emballages). Ce sont plutôt des femmes, urbaines, diplômées du supérieur et issues des classes moyennes supérieures.  
  • À l’inverse, les adeptes de l’alimentation industrielle (26 %) font confiance aux acteurs de l’agroalimentaire dans le choix, la disponibilité, l’accessibilité et la qualité des produits. Ils ne portent pas une réelle attention aux effets de l’alimentation sur la santé et l’environnement. Le prix est une considération importante en rayon.  

 

  • Viennent ensuite les jeunes sensibilisés (20 %). Ces derniers ont un rapport fonctionnel et informé à l’alimentation, marqué par une sensibilité environnementale et une contrainte d’accessibilité prix. Ils ont une alimentation fonctionnelle, privilégient le bio et le vrac, ont des régimes “sans”. Le plaisir n’est pas une dimension prise en compte au moment de l’achat. Ce sont souvent des hommes, jeunes actifs de 18 à 34 ans, appartenant aux catégories modestes.  
  • 13 % des consommateurs se disent inquiets. Ils ont entre 55 et 64 ans. Ils estiment leur quête de contrôle difficile sur leur alimentation. Ces consommateurs jugent ne pas avoir d’informations suffisantes pour choisir leurs produits alimentaires. Ils se sentent dépendant à l’égard de l’industrie agroalimentaire et de la grande distribution (choix, accessibilité). Leur préoccupation concernant la santé est importante. Leur prix est pour eux un critère d’achat important. 

 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio