Aller au contenu principal
Font Size

Charles & Alice s'engage auprès de l'agriculture locale


> Charles & Alice s'est associé à trois producteurs de pommes bio.
Déjà labellisé Origine France Garantie en 2013 pour une partie de ses gammes, l'acteur du marché des fruits et légumes transformés met en place de nouvelles filière s agricoles locales.

Véritable pilier de croissance stratégique de la marque » : c'est ainsi que l'entreprise Charles & Alice, installée dans la Drôme à Allex, considère l'agriculture locale. Tout a commencé en 2008, lorsque devant la pénurie de pomme bio française, l'industriel s'associe à trois producteurs bio pour planter 8 hectares de vergers à moins de 150 km de l'unité de transformation. Implantés dans les départements du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, ces vergers devraient fournir, à terme, les deux tiers des approvisionnements en pomme bio de la marque, soit 300 tonnes par an.

Stratégie de croissance

L'entreprise s'attache aussi à faire vivre l'agriculture française. Déjà en juin 2013, elle avait obtenu le label Origine France Garantie pour son offre sucrée en grands pots, puis en janvier dernier, pour sa gamme de légumes cuisinés. En 2014, elle annonce que l'ensemble de ses recettes bio aux for-mats individuels de Charles & Alice Restauration deviennent Origine France Garantie.

Pour 2014, Charles & Alice poursuit sa stratégie de croissance sur les typicités des terroirs locaux. Ainsi, la marque lance la gamme de desserts fruités « Sélection » avec des références axées sur les variétés (lire LMH 224) : mara des bois, poire williams ou abricot bergeron…

Autre axe de croissance annoncé par l'entreprise pour 2014 : le développement des produits de snacking et l'export. En effet, lors d'une conférence en janvier en présence des ministres du Commerce extérieur et de l'Agroalimentaire, Thierry Goubault, le président-directeur général de l'entreprise avait annoncé : « Pour franchir le cap des 200 millions d'euros de chiffre d'affaires, nous devons nous attacher à l'export. Nous prévoyons d'ouvrir une usine aux États-Unis dès cet été. » Charles & Alice, né de la fusion, en 2010 du groupe Hero et de Charles Faraud, réalise un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros, avec un effectif de 350 personnes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-Luc Perrot, directeur de Valorial. © Valorial
« Viser à la définition de produits sains, bons et pas chers est un bon défi »

Les Marchés Hebdo : De votre place, observez-vous des signes d’un changement de…

 © DR
Tereos se redresse depuis juin

Le groupe sucrier Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021 du…

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

L’activité d’Elior quasiment divisée par deux d’avril à juin

Le groupe de restauration collective Elior a vu son chiffre d'affaires chuter de près de moitié au troisième trimestre de…

Foodtech : ce qui attire le capital

« Qui parle d’une crise dans le financement de startups de la foodtech ? », interroge DigitalFoodLab dans sa dernière…

Nouvelle chance d’accord de relance européen  

Les dirigeants européens poursuivent leurs discussions ce lundi après-midi à 16 heures dans l'espoir de trouver un accord…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio