Aller au contenu principal

Charcuterie-Traiteur : la rentabilité de Fleury Michon affectée par l’inflation

Au premier semestre 2022, le groupe Fleury Michon est repassé dans le rouge, affecté par la hausse des coûts des matières premières, des emballages et des énergies.

© V. R.

L’inflation des coûts des matières premières, des emballages et des énergies a affecté la rentabilité de Fleury Michon au premier semestre 2022, et ce malgré une progression de son activité.

Si son chiffre d’affaires a augmenté de 9,6% à 374,5 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2021, le groupe familial vendéen affiche une perte nette de 2,5 millions d’euros, contre un bénéfice net de 3,6 millions d’euros à la même période un an plus tôt.

Des hausses tarifs passées au 1er juillet insuffisantes

« Les efforts d’efficience opérationnelle n’ont eu qu’un impact limité. En conséquence, la marge opérationnelle évolue de 1,8% au premier semestre 2021 à -1,2% au premier semestre 2022 », commente le groupe charcutier-traiteur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio