Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Céréales : pause avant le long week-end pascal

Après un début de semaine fortement haussier dans un contexte géopolitique très tendu et des conditions météo préoccupantes pour les cultures de blé aux États-Unis, quelques préoccupations aussi, d’ordre climatiques en Europe et en France, les marchés se sont stabilisés, voire ont accusé un tassement à la veille d’un long week-end, commençant ce jour pour Chicago et Euronext et se poursuivant jusqu’à lundi pour Euronext. Les perspectives météo s’étant faites plus rassurantes et la conférence de Genève sur l’Ukraine apportant des signes encourageants  d’un règlement plus diplomatique que militaire du problème, ont contribué à la détente des marchés à terme. Sur le marché physique français, plus précisément, les transactions en blé ont été calmes en portuaire, en ancienne comme en nouvelle récolte et les cours se sont tenus en retrait par rapport au Matif avec des « primes » en baisse. On cote 205 € rendu Rouen. Calme plat persistant en orge, en portuaire comme sur l’intérieur. Les cours se sont repliés à 175 € rendu Rouen. En revanche, les FAB manifestent un intérêt plus soutenu pour le maïs qui s’affiche à 168/170 €, camion départ E et L, l’industrie payant 175 € départ, par train complet. En ce qui concerne le colza, les primes de trituration sont trop étroites et les acheteurs résistent à la hausse, le rendu Rouen cotant 409 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours du colza
La remontée des cours de l’or noir tire ceux du colza
Les mesures de déconfinement décidées un peu partout dans le monde redonnent de l’élan aux prix du pétrole, entraînant ceux du…
Inquiétudes climatiques

À quelques semaines du début des moissons, l’inquiétude monte dans l’UE, y compris en France, au vu des conditions…

Le sucre carbure

Le prix du sucre s’améliore mais le cours du pétrole a un long chemin à parcourir avant que l’éthanol redevienne rentable…

Le cacao s’étiole

Les cours du cacao se sont stabilisés la semaine dernière après avoir été pénalisés par des difficultés à la vente.…

Evolution des cours des principales céréales
Entre déconfinement et bonnes conditions climatiques
Les prix ont peu évolué sur la quinzaine, mais des inquiétudes se font sentir concernant les conditions de culture. La parution…
Chicago : recul du blé, du maïs et du soja

Le cours du blé coté à Chicago a reculé hier pour la quatrième séance consécutive au lendemain d’un rapport du ministère…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio