Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Céréales : le marché fait le pont

Les marchés céréaliers ne se sont pas réveillés en sursaut après la fête du 1er mai, que Chicago a cependant dédaignée pour enregistrer une tendance baissière générale inspirée par des prises de profit. Euronext était clos et l’on attend plutôt une préouverture en léger recul, quant au marché physique, il est inactif, avec une tendance faible en blé se traduisant par des primes en baisse surtout en prochaine récolte. Ainsi le rendu Rouen cote 199/200 € ; les chargements à Rouen n’ont porté que sur 66 900 tonnes pour la période du 24 au 30 mars. L’arrivée des pluies est bien venue même si leur soudaine abondance, dans certains secteurs risque de gêner les traitements. Le marché de l’orge fourragère a donné lieu à une petite activité sur l’intérieur, à 155 € départ E et L. Le portuaire est au point mort, à 165 € (nominal) rendu Rouen. Le maïs reste stable à 167/168 € départ Centre et le colza se maintient à 377 € rendu Rouen.
Au plan international, l’activité céréalière reste soutenue, illustrée par un nouvel appel d’offres égyptien pour du blé, livrable début juin. Les 447 000 tonnes de certificats d’exportation blé tendre délivrés mercredi par la Commision, portent à 25,11 millions de tonnes le total depuis le début de la campagne, contre 17,86 millions de tonnes il y a un an. Cette forte progression n’a pas concerné la France qui se contente, sur cette période, de 8 millions de tonnes contre 7,3 millions de tonnes, l’année dernière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours du colza
La remontée des cours de l’or noir tire ceux du colza
Les mesures de déconfinement décidées un peu partout dans le monde redonnent de l’élan aux prix du pétrole, entraînant ceux du…
Inquiétudes climatiques

À quelques semaines du début des moissons, l’inquiétude monte dans l’UE, y compris en France, au vu des conditions…

Le sucre carbure

Le prix du sucre s’améliore mais le cours du pétrole a un long chemin à parcourir avant que l’éthanol redevienne rentable…

Le cacao s’étiole

Les cours du cacao se sont stabilisés la semaine dernière après avoir été pénalisés par des difficultés à la vente.…

Evolution des cours des principales céréales
Entre déconfinement et bonnes conditions climatiques
Les prix ont peu évolué sur la quinzaine, mais des inquiétudes se font sentir concernant les conditions de culture. La parution…
Chicago : recul du blé, du maïs et du soja

Le cours du blé coté à Chicago a reculé hier pour la quatrième séance consécutive au lendemain d’un rapport du ministère…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio