Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Cérales : cours européens en baisse

Les cours européens des céréales étaient en baisse lundi à la mi-journée, le bon état des cultures présageant d'une récolte abondante, dans un volume d'affaires ralenti par la fermeture de la bourse de Chicago pour le Memorial Day et sur fond de relative stabilisation de la situation en Ukraine. 75 % du blé qui pousse en France est jugé dans un état "bon à très bon" par FranceAgriMer, en hausse par rapport à la semaine précédente. À l'international, les analystes rassemblés au salon Global Grain de Chicago, la semaine dernière, se sont montrés sceptiques sur les estimations de l’USDA relatives à la production aux États-Unis. En maïs et soja, si l’USDA se base sur les semis qui ont déjà été faits et sur des estimations de rendements, pour ces derniers toutefois, le ministère utilise une droite de régression linéaire, comme si ils devait augmenter de manière mathématique, expliquent des analystes qui soulignent que malgré le progrès génétique, ces rendements ne peuvent pas progresser indéfiniment.
Pour le blé, les opérateurs pensent que l'USDA a minimisé les conséquences du froid sur les cultures des quatre grands États producteurs (Texas, Kansas, Oklahoma, Arkansas). Le marché du blé pourrait donc être moins baissier pour la prochaine récolte que ce que laissent penser les prévisions de l'USDA. Sur la scène commerciale, la Tunisie a acheté 50 000 tonnes de blé et le Kazakhstan s'est engagé à en vendre 100 000 tonnes à la Chine pour la prochaine récolte. L'Indonésie a fait l'acquisition de 125 000 tonnes auprès de pays de la mer Noire. En France, sur le marché physique, blé et maïs étaient en baisse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Légumineuses
Les légumineuses promises à un bel avenir
La transition nutritionnelle et agroécologique impulse une demande croissante en protéines végétales alors même que la France…
Evolution des cours du colza
La remontée des cours de l’or noir tire ceux du colza
Les mesures de déconfinement décidées un peu partout dans le monde redonnent de l’élan aux prix du pétrole, entraînant ceux du…
Chicago : le blé recule avec l’annonce de pluies en Europe

Les contrats à terme sur le blé ont reculé hier en raison de l’anticipation de récoltes mondiales plus importantes. Des…

Le sucre carbure

Le prix du sucre s’améliore mais le cours du pétrole a un long chemin à parcourir avant que l’éthanol redevienne rentable…

Evolution des cours des principales céréales
Entre déconfinement et bonnes conditions climatiques
Les prix ont peu évolué sur la quinzaine, mais des inquiétudes se font sentir concernant les conditions de culture. La parution…
Le cacao s’étiole

Les cours du cacao se sont stabilisés la semaine dernière après avoir été pénalisés par des difficultés à la vente.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio