Aller au contenu principal

Mobilisation
Les Jeunes Agriculteurs vont distribuer des baguettes pour défendre le foncier agricole

Afin de sensibiliser les Français à la perte du foncier agricole, les Jeunes Agriculteurs ont choisi de mener de actions à Paris et dans le reste de la France ce jeudi.

Artificialisation
La pression de l'urbanisation qui continue de croître inquiète les Jeunes Agriculteurs.
© M.A. Carré

C’est à la gare Saint-Lazare, à Paris, que les Jeunes Agriculteurs ont décidé d’aller, le 25 novembre, à la rencontre des Franciliens et des voyageurs se rendant à la capitale. Afin de marquer les esprits, ils ont choisi d’utiliser un symbole de la gastronomie française en distribuant gratuitement « 1000 baguettes, soit l’équivalent d’une minute de perte de foncier ». De 12 h 30 à 14 h, tous le membres du conseil d'administration national, soit une quarantaine de personnes, seront sur le parvis de la gare pour expliquer l’enjeu du foncier agricole.
 

« Ce sera pour nous une première d’aller à la rencontre des gens et de pouvoir leur parler, leur expliquer ce que le foncier a à voir dans leur vie. Alors qu’habituellement, nous nous adressons plutôt aux institutions et aux politiques, nous allons engager la discussion avec des gens qui connaissent peu leur agriculture. C’est une approche nouvelle, qui nous l’espérons, sera fructueuse » explique Gaétan Labardin, chargé des relations presse des Jeunes Agriculteurs.

Près de 23 000 hectares perdus en 2019

Distribution de flyers et prise de parole sont aussi inscrits au programme du jour. Cette initiative s’accompagne d’une campagne nationale grand public dans laquelle le syndicat martèle « Du foncier agricole en moins, c’est du pain perdu » et qui rappelle qu’un hectare permet de produire en moyenne 25 000 baguettes par an ». Il explique  également que « l’artificialisation des terres agricoles, c’est de la captation de carbone en moins » et que « les terres agricoles sont les sols qui captent le plus de carbone avec les forêts ».

Du foncier agricole en moins, c'est du pain perdu

S’appuyant sur des chiffres de la FNSafer, le syndicat rappelle que 22 900 hectares de terres agricoles ont été perdus en 2019. Ce qui, selon JA, n’augure rien de bon en ce qui concerne l’objectif zéro artificialisation nette d’ici 2050. L’action parisienne ouvre la semaine su foncier chez JA et d’autres initiatives seront menées en France pour sensibiliser le public à la perte du foncier agricole.

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
Et si une agriculture intensive préservait mieux l’environnement ?
Une étude que vient de publier l’université de Cambridge arrive à une conclusion à laquelle on ne s’attendait pas vraiment : une…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux attaques de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Publicité