Aller au contenu principal

Artificialisation des terres agricoles en France : les 5 chiffres à retenir

La réduction de l'artificialisation des sols constitue l’un des volets du projet de loi climat, actuellement discuté à l’Assemblée nationale. Le projet de loi prévoit de diviser par deux sur les dix prochaines années l'artificialisation des sols par rapport à la précédente décennie, et d' « atteindre » en 2050 l'objectif de zéro artificialisation nette. Mais que représente ce phénomène en France ? Le point en cinq chiffres grâce à une récente étude Agreste, d’après l’enquête Teruti rénovée.

Artificialisation
Artificialisation des terres agricoles
© Marie-Annick Carré

5 millions d’hectares. C’est ce que couvrent les sols artificialisés en France en 2018. Soit 8% de l’ensemble du territoire français y compris les cinq départements d’Outre-Mer, contre 45% du territoire français occupé par les terres agricoles et 48% occupé par les espaces naturels (sols boisés, landes et friches, sols nus naturels et zones sous les eaux), en prenant en compte la forêt guyanaise. Les sols artificialisés comprennent les sols bâtis, les sols revêtus, les sols enherbés artificialisés et les sols stabilisés (voies ferrées, chemins forestiers, carrières, terrains vagues…).

Lire aussi : Artificialisation des terres agricoles : à quoi ressemblait votre commune en 1950

57 600 hectares sont artificialisés en moyenne par an depuis 1982. Les surfaces occupées par un bâtiment augmentent le plus fortement. A noter que depuis 2012, le rythme de l’artificialisation des sols se stabilise un peu en dessous de la tendance de long terme (+ 56 200 ha par an, soit +1,2%).

Lire aussi : Près de 600 000 ha de terres agricoles artificialisés en dix ans

65 900 hectares de terres agricoles ont été perdues en moyenne par an depuis 1982. Ces pertes représentent 4,3% de la superficie totale du territoire métropolitain, soit l’équivalent de l’ancienne région Lorraine. Si les surfaces consacrées aux grandes cultures augmentent (+2,6 millions d’hectares entre 1982 et 2018), elles ne compensent pas la disparition de 2,3 millions d’hectares de surfaces toujours en herbe, de 2,1 millions d’hectares de jachères et de prairies temporaires, de 400 000 ha de vignes et de vergers et de 200 000 ha de sols agricoles annexes (chemins cours de ferme).

Cultures annuelles

Lire aussi : L'artificialisation continue de prélever des terres agricoles

 

299 000 hectares ont en revanche été gagnés entre 1982 et 2018 par des espaces naturels. Les forêts ont progressé de 1,4 million d’hectares, tandis que les autres sols boisés (bosquets et haies) ont reculé de 632 000 hectares et les landes de 546 000 hectares. Les zones sous les eaux ont aussi gagné 178 000 hectares au cours de cette période.

 

Lire aussi : Comment limiter l’artificialisation des sols ?

 

21% de l’Ile-de-France est artificialisée, ce qui en fait la première région pour l’importance du phénomène. En dehors de cette région, seuls les départements du Rhône et du Nord ont des taux d’artificialisation comparables à ceux de la grande couronne parisienne, soit environ 20%.

Artificialisation des sols par département

L'étude complète d'Agreste à retrouver ici :

 

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité