Aller au contenu principal

Foncier agricole : le président Macron annonce un « système de portage »

Emmanuel Macron l’a annoncé lors de son déplacement à Terres de Jim : le ministère de l’Agriculture va créer un « système de portage » de foncier agricole. Le projet devrait être finalisé pour décembre 2021 et permettre de faciliter l’accès au foncier au moment de l’installation des jeunes exploitants.

Le portage du foncier agricole est à l’étude au ministère de l’Agriculture. « Plusieurs groupes commencent à le faire dans le domaine bancaire ou assurantiel, on veut le généraliser et créer un système de portage français, » assure le président de la République.
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Le ministère de l'Agriculture travaille à la création d'un « système de portage » de foncier agricole qu'il dévoilera en fin d'année, a annoncé Emmanuel Macron, lors de son déplacement le 10 septembre à Terres de Jim, la grande fête agricole organisée par les Jeunes agriculteurs. Le président y voit un moyen « d’aider à prendre du foncier au moment le plus difficile, c’est-à-dire celui où l’on commence tout, où l’on est fragile financièrement et où l’on a déjà lancé l’exploitation », a-t-il expliqué lors de l'entretien. Puis il a brièvement dévoilé le degré de maturité du projet en gestation au ministère de l’Agriculture : « Ce que le ministre est en train de travailler avec plusieurs d’entre vous, c’est un système de portage. Plusieurs groupes commencent à le faire dans le domaine bancaire ou assurantiel, on veut le généraliser et créer un système de portage français ».

Lire aussi l’analyse n°165 du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation « Terres agricoles et relocalisation alimentaire : des formes nouvelles de propriété et d’accès au foncier »

Le foncier porté pendant quelques années pour le compte du jeune installé

Le chef de l’État a brossé à grands traits le principe du mécanisme projeté et ses avantages : « Pendant quelques années on porte le foncier pour le compte du jeune agriculteur, et au moment où il commence à avoir plusieurs bilans, où il a une viabilité financière, à ce moment-là il commence à faire les remboursements ». Et de conclure : « On va finaliser ce système, l’objectif du ministre c’est de pouvoir vous le soumettre en décembre prochain ».

 

Lire aussi « Foncier agricole et parts sociales : une proposition de loi pour encadrer les transactions »

Lire aussi « Foncier : le prix des terres en zones de grandes cultures a augmenté en 2020 »

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Capture d'écran video Facebook
Son champ sert de parking pour un rallye, coup de gueule d’un agriculteur
Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a vu ses champs envahis ce week-end par des centaines de voitures à l’occasion du…
La secrétaire d’État à la Biodiversité veut stopper la croissance des dégâts de gibier
Bérangère Abba, la secrétaire d’État à la Biodiversité dit avoir l’intention de « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des…
Publicité