Aller au contenu principal

L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite

L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de bénéficier d’un revenu minimal. L’attribution ou non de la prestation et son montant mensuel dépendent de la situation personnelle du demandeur. Après le décès du bénéficiaire de l’allocation, dans une certaine limite, les sommes perçues peuvent être déduites de la succession.

Les personnes percevant une retraite personnelle ou de réversion mais ne bénéficiant pas d’un revenu suffisant peuvent, sous certaines conditions, obtenir l’Aspa.
© Jared Wong / flickr

Les retraites agricoles ne sont pas réputées pour être généreuses. Pour les retraités ayant peu de ressources, en France, il existe l’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées. Cette allocation permet à ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite de bénéficier d’un revenu minimal. Les personnes percevant une retraite personnelle ou de réversion, mais ne bénéficiant pas d’un revenu suffisant, peuvent, sous certaines conditions, obtenir l’Aspa.

La prestation mensuelle est versée par la caisse de retraite (MSA, Carsat…). Son montant dépend de la situation familiale. Sur la page dédiée du site Service-Public.fr, le demandeur obtenir des informations personnalisées en répondant à quelques questions sur sa situation.

Pour les retraités agricoles, un formulaire de demande est disponible sur le site de la MSA.

Lire aussi « Le député André Chassaigne veut revaloriser les plus petites retraites agricoles »

Lire aussi « Retraites :  100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre »

Recours sur succession

Il est à noter que le recours sur succession s’exerce sur l’Aspa. Cette disposition prévoit que lorsque la personne bénéficiaire de l’allocation décède, les sommes versées peuvent être déduites de la succession. Ces sommes sont récupérables si la succession nette est supérieure à un plafond (39 000 € en France métropolitaine et 100 000 € dans les DOM), dans la limite d’un montant annuel pour une personne seule (7354,12 € au 1er janvier 2021).

Pour les non-salariés agricoles, le capital d’exploitation agricole et les bâtiments indissociables sont exclus de ce recours sur succession.

Lire aussi dans Terre de Touraine « L’Aspa : une allocation pour s’assurer un minimum vieillesse »

Lire aussi : Projet de la loi de financement de la sécurité sociale 2022 : ce qui change pour les agriculteurs

Les plus lus

Jeune et agriculture
Les jeunes ont une opinion bien tranchée sur l’agriculture
Les 18-35 ans ont une image moins positive de l’agriculture que l’ensemble de la population française et attendent qu’elle joue…
Sanglier ville capture écran reportage TV
Quand les sangliers arrivent en ville, Christiane Lambert pointe « la protection des espèces »
A Rome, les sangliers se promènent dans les rues la nuit et se nourrissent des détritus des poubelles. Un phénomène lié à une « …
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
100 euros
L’indemnité inflation de 100 euros pour les agriculteurs en cinq questions-réponses
Qui va bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le gouvernement ? Comment ? Quand et par qui sera-t-elle…
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Publicité