Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agriculture et environnement
La prairie est un écosystème qui rend de multiples services à la société

« Positiver le lien entre agriculture et environnement », telle était le sujet d’une conférence-débat « 2 heures pour comprendre » organisée en Auvergne. Le chercheur Pascal Carrère n’a pas eu 2 h mais moins d’une heure pour sa conférence introductive. Suffisant pour parler des systèmes prairiaux et de leurs vertus. Un parfait exemple pour illustrer scientifiquement le thème du jour.

© IUT Clermont-Fd

Quand on a écouté Pascal Carrère pendant une heure, peut-être ne regarde-t-on plus le brin d’herbe des prairies de la même manière. Le chercheur était invité le 14 mai pour intervenir dans le cadre des conférences « 2 heures pour comprendre » du CCSTI (Centre de culture scientifique, technique et industrielle) de l’UC2A (Université Clermont Auvergne & Associés).  Le sujet du jour, « Positiver le lien entre agriculture et environnement », a intéressé notamment une centaine d’étudiants de l'IUT de Clermont-Ferrand venus assister aux débats.

Pascal Carrère est chef de département adjoint EFPA (Ecologie des forêts, prairies et milieux aquatiques) de l’Unité mixte de recherche écosystème prairial (Inra/VetAgroSup). Sa conférence d’introduction a précédé une table-ronde en présence de trois autres intervenants. Patricia Oliviéri, rédactrice en chef de l’Union du Cantal, animait les débats. Elle relate dans son journal la communication introductive. Elle parle du « message pédagogique et objectivé » de l’écologue ingénieur de recherche. « Notre rôle de scientifiques, c’est d’amener des faits, des arguments et non des croyances. Dans le débat qui est posé, celui des conditions de la production alimentaire et de son empreinte environnementale, tout n’est ni tout blanc, ni tout noir, » prévient Pascal Carrère. La journaliste note aussi ses propos sur la « diversité de visages » de l’agriculture. Lui parlera plus particulièrement de celui de « l’agriculture du Massif central » et plus particulièrement de ses « écosystèmes prairiaux » qu’il étudie depuis une dizaine d’années. Il en connaît toute la complexité et toute la diversité. Patricia Oliviéri reprend l’inventaire du chercheur : « Ces vastes étendues d’herbe jouent un rôle de régulation, de filtration des ressources hydriques, s’avèrent de véritables puits de carbone également. En maintenant des milieux ouverts, ces écosystèmes sont aussi des pare-feu naturels contre les incendies, crues, avalanches. Ils évitent un enfrichement généralisé et offrent un cadre paysager prisé des habitants et touristes, favorable aux loisirs, sans compter les produits sains et gastronomiques qu’ils produisent. » D’où le concept de « services écosystémiques » avancé par l’orateur. « L’ensemble des propriétés des écosystèmes permettant de produire le bien-être de l’homme », affirme-t-il. Un discours qui peut inciter à porter un autre regard sur l’éleveur en le considérant comme un « acteur central de l’agro-écosystème ».

Les plus lus

Vignette
Limagrain répond aux accusations de Cash Investigation
A chaque nouveau numéro, son lot de démentis et de protestations. L’émission Cash Investigation s’est installée dans le paysage…
Vignette
De la betterave à l’herbe des talus : la reconversion d’un entrepreneur de travaux agricoles du Calvados
Pour anticiper une éventuelle fin de la production de betteraves dans le Calvados, Maurice Philippe, entrepreneur de travaux…
Vignette
Nagui et L214 découvrent les vaches à hublot : le monde agricole réagit
L214 a publié une vidéo de vaches équipées de canules. Les images ont été tournées dans un centre de recherches privées de…
Vignette
Cash Investigation : revue de tweets autour des blés et des tomates
Sur twitter, des agri-twittos, mais aussi Limagrains ou le GNIS, tentent de réagir pendant la diffusion de Cash Investigation.
Vignette
Michel Serres sur France Inter : Il faut conserver les « pères nourriciers » comme un « trésor national »
Michel Serres observe l’évolution de notre monde : celle de la population paysanne et celle de notre économie qu’il juge « …
Vignette
Phénomène étrange en Alsace - le crop circle ou l'art de dessiner dans les champs de blé
On connaissait les ronds dans l’eau chantés par Françoise Hardy. Cette fois, il s’agit de ronds dans le blé. Une prouesse…
Publicité