Aller au contenu principal

Bacchustorm utilise la lumière pulsée pour désinfecter les barriques

Utiliser des flashs lumineux dans les fûts à la place du SO2, c’est ce que propose la toute jeune entreprise Bacchustorm.

La solution de Bacchustorm permet de désinfecter les barriques à l'aide le lumière pulsée.
La solution de Bacchustorm permet de désinfecter les barriques à l'aide le lumière pulsée.
© X. Delbecque

La solution de Bacchustorm se veut une alternative écologique au méchage des barriques. Spécialiste de la décontamination des surfaces par lumière pulsée et LED UV, l’entreprise gardoise Sterixène a été approchée par un grand château bordelais afin de développer une solution pour les fûts. C’est ainsi qu’est née Bacchustorm, après deux ans de recherches. Le procédé se compose d’un pistolet que l’on rentre dans la barrique, qui est équipé d’une lampe au xénon et reproduit la lumière du soleil par flash. Cette lumière pulsée, par des effets photochimiques et photothermiques, altère l’ADN des microorganismes et détériore ainsi les pathogènes.

Une dose de trente-six flashs lumineux par fût

Des tests préliminaires ont été effectués avec le laboratoire Excell et ont montré une réduction drastique de Brettanomyces dans le vin après un élevage dans des barriques contaminées et traitées par lumière pulsée. L’entreprise recommande une dose de trente-six flashs par barrique, ce qui représente environ trois minutes de traitement. Deux détecteurs permettent de ne flasher qu’à l’intérieur de la barrique et de vérifier que les flashs ont bien eu lieu. Contrairement aux lampes UV au mercure, les lampes au xénon ne causent pas de problème sanitaire en cas de casse. La machine de 4000 V se branche sur le 220 V et consomme 400 W/h. Le prix quant à lui frôle les 29 000 euros HT à l’achat. La location sera probablement proposée, à un tarif avoisinant 1 500 euros par mois.

Les plus lus

Le Skiterre se compose de deux grands skis qui assurent le contrôle de la profondeur et de la position de la lame.
« Le Skiterre, un outil intercep simple et productif »
Vignerons en Anjou, Nicolas et Christophe Moron se sont équipés d’un outil de travail du sol intercep Skiterre.
Vigneron plantant une nouvelle parcelle avec des pieds de Pinot noir dans la vallee de la Marne en AOC Champagne.Droit de plantation.
Quand FranceAgriMer exaspère les viticulteurs

FranceAgriMer joue un rôle essentiel dans l’attribution des aides. Face aux dossiers chronophages, aux contrôles…

Pellenc - Un robot à chenilles dans les vignes

Pellenc dévoile un robot à chenilles pour les vignes, le RX-20.

Chargement d'un camion citerne de la coopérative viticole CRVC (Coopérative régionale des vins de Champagne) enlèvement d'une cuvée chez un vigneron adhérent durant les ...
Vin en vrac acheté à prix abusivement bas : que peut changer la condamnation de deux négociants bordelais

En pleine crise viticole, un jugement se basant en partie sur un article issu de la loi Egalim vient de condamner deux…

Taille de la vigne avec le sécateur électrique viticole sans fil Mage Sam 25, fonctionnant avec batterie au Li-ion, à Mâcon, dans les vignes du Vitilab, en octobre 2022
Lutte contre le gel : « Il faut réserver la taille tardive aux parcelles viticoles les plus gélives et pas trop chétives »

Benjamin Bois, chercheur à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot, en Bourgogne, a travaillé sur la taille…

Eco-Dyn exposait un prototype de restructuration des sols viticoles sur le Sival 2024.
Un outil pour restructurer les sols viticoles compactés
L’entreprise ligérienne spécialisée dans les matériels biodynamiques et l’agriculture de régénération planche sur un outil…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole