Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un verre solidaire pour les vignerons français

© Jean-Charles Gutner

C’est la saison des vendanges mais pour certains viticulteurs français, la récolte sera maigre. Le gel tombé sur le vignoble en avril a mis un coup de froid aux bourgeons de la vigne et, fatalement, aux espoirs de revenus pour les vignerons. Bordelais, Cognac, Occitanie, Sud-Ouest, Bourgogne… La liste des régions touchées est longue. Et comble de malchance, les années à épisode climatique extrême peuvent se succéder. Parfois même, on aurait l’impression que les saisons n’existent plus. Un vignoble dévasté par la grêle en été, c’est possible. Les producteurs du Pic-Saint-Loup dans le Languedoc ont encore gravé dans leur mémoire le terrible orage du 17 août 2016.

Heureusement, dans cet univers impitoyable, il y a les « vendanges solidaires ».

Pour la deuxième année consécutive, l’opération est repartie depuis le 25 septembre et jusqu’au 16 octobre. Trois semaines pendant lesquelles, pour chaque bouteille de vin vendue chez les cavistes et restaurateurs partenaires, 2 € sont reversés à l’association. Et pour ceux qui n’aiment pas sortir, il est possible de remplir la cagnotte en ligne.  En 2016, 52 319 euros ont été collectés. Cette année, l’objectif est d’atteindre 150 000 € pour venir en aide au plus grand nombre de vignerons possible.

La liste des établissements où l’on peut « boire solidaire » est disponible sur le site de l’association. Et cela ne se passe pas qu’à Paris. De Lorient à Nice, et même à Hong-Kong, on peut faire un geste pour les vignerons français. Avec modération, bien entendu !

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité