Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Noa, 10 ans - L'érudition du saucisson

La « civilisation du saucisson » traverse les siècles et est multigénérationnelle. Le premier Mondial va se tenir en Ardèche le 9 et 10 juin. A dix ans, Noa a été choisie pour être membre du jury de ce concours.

Elle s’appelle Noa, a 10 ans, est en classe de CM1 et … raffole du saucisson. A tel point qu’elle sera cette année la benjamine du jury du premier concours international de sa charcuterie préférée. Le 9 et 10 juin, la jeune écolière sera en week-end à Vanosc, en Ardèche, pour participer à l’élection de la meilleure rondelle. Le trac ? Pas du tout. « Ca me fait plutôt rigoler, j’ai hâte », confiait-elle ce lundi au micro de France Inter. Hâte de goûter les saucissons de différentes nationalités qu’elle n’a encore jamais savourés : l’australien, le canadien… Du haut de sa décennie, elle parle comme une grande et défend l’artisanal qui n’a rien à voir à ses yeux avec l’industriel. La fillette s’exprime parfaitement, étonne par son discours déjà tranché et pourrait même nous instruire.  « Est-ce que vous savez qui a inventé le mot saucisson ? ». La petite gastronome le sait : « c’est Rabelais ». Un savoir qui lui a sans doute valu d'être sélectionnée parmi 1500 candidatures pour être autour de la table du premier « Mondial Rabelais », nom donnée à cet événement par la truculente « académie du saucisson ».

A écouter sur France Inter et à lire sur le site du Mondial Rabelais.

Voir aussi autre article en lien avec ce sujet.

 

 

Les plus lus

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
[Coronavirus] – Notre top des masques improbables : le ridicule protège contre l’anxiété
Sur Internet, les sujets les plus graves ne connaissent pas de barrières. Depuis deux mois, les masques ont laissé libre cours à…
Publicité