Aller au contenu principal

"Combat des chefs" en Nouvelle-Zélande
Westland défie Fonterra

Westland, l'une des deux petites coopératives irréductibles, qui a farouchement conservé son indépendance et refusé de fusionner avec Fonterra, est historiquement localisée sur un territoire isolé, à l'abri de toute concurrence, sur la partie occidentale de l'île du Sud, qui est traversée du nord au sud par une chaîne montagneuse.

Westland vient d'annoncer qu'elle franchissait le Rubicon, ambitionnant de construire un site de transformation à l'Est de la chaîne alpine, dans le comté de Canterbury. Ce site comprendrait trois tours de séchage, chacune d'une hauteur de 34 mètres. Westland projette donc de s'installer à proximité de Fonterra qui vient juste de mettre en service un nouveau site de transformation dans le Canterbury à Darfield, suite à un investissement de 40 millions EUR.

Fonterra a d'ailleurs annoncé il y a quelques semaines qu'une nouvelle tour de séchage serait rajoutée sur le site. Nécessitant un investissement supplémentaire de 70 millions EUR, elle serait dotée d'une capacité de transformation de 4,4 millions de litres de lait par jour, et devrait être opérationnelle pour le début de la campagne 2013-14, soit en août 2013.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

évolution du prix du lait en France
La croissance de la collecte européenne marque le pas
Après une croissance modérée en début d’année, la collecte laitière française s’est repliée au deuxième trimestre. Si la hausse…
Fromages : le Japon devient le premier client de l’UE

En cumul sur le premier semestre 2020, l’UE-27 a exporté 445 962 tonnes de fromages vers les pays tiers (Royaume-Uni…

 © Virginie Pinson
Prix du lait : le décrochage par rapport à 2019 s’accentue

Le prix du lait payé aux éleveurs français a peu évolué au mois de juin. À 358,39 €/1 000 litres, le prix réel (tous…

 © ©  Stéphane LEITENBERGER
Beurre, poudre : un marché peu évolutif

Les cours français du beurre et de la poudre ont peu évolué ces derniers jours dans un marché qui semble assez équilibré…

La demande chinoise en lactosérum rebondit

Les importations chinoises de poudre de lactosérum ont bondi en juillet 2020. En atteignant près de 64 000 tonnes, soit…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio